Courtney Lee : « Je voulais vraiment venir à Boston »

Courtney Lee sous le maillot des Houston Rockets

Tandis qu’avait lieu jeudi soir la soirée d’été organisée chaque année par les Celtics afin de lever des fonds pour la Shamrock Foundation, Courtney Lee en a profité pour exprimer sa joie d’être désormais un Celtics et d’enfin être fixé sur sa nouvelle équipe.

« Je suis vraiment très excité. Je suis arrivé à Boston il y a quelques heures. Je dois trouver un logement mais j’ai déjà pu faire un tour en ville et voir un peu ce qu’il y avait. Je suis excité d’être à nouveau au sein d’une équipe qui joue les playoffs. Doc [Rivers] est un très bon entraineur, il y a de bons joueurs et je suis excité à l’idée de les rejoindre. »

Les Celtics ont recruté le joueur le 19 juillet grâce à un échange incluant trois équipes. En effet, Boston a envoyé E’Twaun Moore, JaJuan Johnson, Sean Williams et un second tour de draft aux Houston Rockets (ancien club de Courtney Lee) ainsi que Sasha Pavlovic et deux seconds tours de draft aux Portland TrailBlazers. Danny Ainge, président des opérations liées au basketball des Celtics, avait tenté de mettre au point un sign-and-trade avec Dallas Mavericks pour faire venir Jason Terry afin de pouvoir utiliser la mid-level exception pour signer Courtney Lee. Cette exception avait cependant finalement dû être utilisée pour Jason Terry, ce qui a obligé Danny Ainge à mettre au point ce sign-and-trade pour que l’ancien Rocket puisse rejoindre les C’s.

Cette volonté affichée par les Celtics de faire venir le joueur a ainsi fortement contribué à convaincre Courtney Lee de faire de Boston sa priorité.

« J’étais content que Boston veuille à ce point me faire venir. La période durant laquelle j’étais agent libre a été très stressante, mais je suis resté patient. J’ai laissé mon agent et Danny Ainge travailler sur un accord, et j’étais vraiment content et soulagé lorsque cela s’est fait. »

« Lorsque vous savez que vous intéressez une équipe, la décision vous appartient, j’avais donc une décision difficile à prendre. De nombreuses autres équipes étaient intéressés, mais je voulais vraiment aller à Boston, donc j’en ai parlé avec mon agent et avec ma famille. Je devais me demander si j’étais prêt à gagner moins d’argent en venant à Boston mais en intégrant une équipe avec laquelle je pourrais gagner, passer à la télé, et n’est-ce pas ce que tout le monde veut ? On veut tous gagner et avoir une chance de gagner le titre. Ma décision n’a donc pas été difficile à prendre. »

Comme nous vous l’annoncions il y a quelques jours, Courtney Lee devrait débuter les rencontres au poste d’arrière pendant la blessure d’Avery Bradley mais pourrait ensuite sortir du banc. Mais cela n’a pas l’air de déranger l’ancien Rocket.

 « Je veux juste gagner. Ce n’est pas moi l’entraineur, donc je respecterai les décisions que prendra Doc pour faire gagner l’équipe. »

« [Sortir du banc est] la même chose que de débuter les matchs. On a un rôle  et on doit le tenir. Il faut être professionnel et faire de son mieux. »

On vous rappelle que l’année dernière, Courtney Lee tournait à 11,4 points pour 30,3 minutes de moyenne par match, avec 40,1 % de réussite aux tirs à trois points. De quoi faire oublier Ray Allen donc.

Traduction partielle par Elian Kuhn de l’article d’ESPN Boston « Courtney Lee : I really wanted to come to Boston (remerciements : Elodie Rolland)