Récapitulatif des brèves #6 (02-12 Octobre 2012)

Nous revoilà pour le récapitulatif des brèves, qui consiste pour nous à vous rappeler toutes les brèves postées sur notre Facebook et qui ne méritent pas forcément un article à part.

Actu :

Avery Bradley est toujours en avance sur son programme : il participe à certains exercices avec ses coéquipiers (shoot) et soulève à nouveau de la fonte sous l’oeil du préparateur physique.

Doc Rivers clame que l’équipe a besoin d’un meneur pour suppléer Rondo même si Bradley revient vite.

Chris Wilcox devrait passer des examens (peut-être une IRM) pour son dos lorsque l’équipe rentrera à Boston.

Pour Rajon Rondo, Jared Sullinger est le plus intelligent des rookies qu’il y a eu à Boston depuis l’arrivée du meneur.

Doc Rivers a déclaré qu’au cours des différents matchs de présaison, il essaierait de titulariser Sullinger, Bass et Milicic afin de tester différentes combinaisons et de définir ce qui serait le mieux pour le banc. Il envisage de constituer trois différents cinq de départ au long de la saison, en fonction des adversaires. Il se pourrait donc que Sullinger intègre le cinq de départ dès cette saison.

Anniversaires :

Courtney Lee a fêté ses 27 ans le 03 Octobre.

Articles :

Jeff Green ne mentait pas cet été

La proximité de Garnett et Rondo

Avery Bradley est en avance sur son programme de rééducation

Suivez le(s) chef(s)

Citations :

Rivers à propos de Milicic (9 rebonds, 4 contres et 3 passes contre l’EA7) : « Il a été phénoménal de par sa défense et son jeu de passes. Avec les joueurs du banc, nous l’utilisions comme meneur, car nous n’en avions pas réellement sur le parquet. Il a été incroyable. »

Doc Rivers au sujet de Jared Sullinger : « Il n’a pas la mentalité d’un rookie, mais celle d’un vétéran. Il met beaucoup de rythme dans son jeu. C’est l’un de nos meilleurs rebondeurs. Il fait de bonnes passes, et beaucoup de choses qui aident notre équipe. »

Paul Pierce semble vouloir rester encore très longtemps du côté du Massachusetts : « Je ne me vois pas ailleurs qu’à Boston. J’espère pouvoir y rester longtemps, plus encore que durant ma carrière de joueur. M’impliquer dans le management, le coaching… J’y ai beaucoup réfléchi, et je veux rendre à ce sport ce qu’il m’a apporté. J’espère que je pourrai le faire avec Boston. »

Par Léo Hurlin