Celtics 107 – Raptors 89 : les faits marquants

Jusqu’aux dernières heures avant le match, personne ne savait avec certitude si Rajon Rondo jouerait ou non. Le meneur s’était tordu la cheville mercredi dernier contre le Jazz, et avait été laissé au repos contre les Nets.

Allait-il revenir ? Quid de sa série de matchs consécutifs à 10 passes décisives ou plus ?

Et, entraînant dans son sillage toute son équipe, le leader des Celtics revint et donna une leçon de basket aux Raptors. Il titilla même au passage son record de passes décisives… Retour sur cette victoire de bon augure avant le déplacement de ce soir chez les Pistons.

Rondo a fêté son retour avec 20 passes décisives

Le moment clé du match :

Les Celtics ne sont jamais meilleurs que lorsqu’ ils jouent en équipe des deux côtés du terrain.  Le troisième quart-temps du mtach contre Toronto est le parfait exemple du niveau que peut avoir cette équipe quand elle met la machine en marche.

Boston a terminé les dernières 2’34 » du quart-temps sur un 13-2 pour porter leur avance sur les Raptors à 15 points (79-64). Pendant cette période, cinq joueurs des Celtics ont inscrit cinq de leurs six tirs, le seul raté étant la tentative de trois points au buzzer de Rajon Rondo. La statistique la plus parlante est que chaque panier a été accompagné d’une passe décisive.

Grâce à ses deux paniers à trois points offerts sur un plateau par Rajon Rondo, Jason Terry a été le principal artisan de cette bonne séquence. D’ailleurs, Rondo a distribué quatre des cinq passes décisives, la dernière étant à mettre à l’actif de Jeff Green qui y est également allé de son trois points.

L’attaque efficace des Celtics leur a permis de défendre vigoureusement de l’autre côté du terrain. Une fois que ce fut le cas, Toronto n’avait aucune chance de gagner. Pendant ce run, la défense n’a laissé que deux tentatives de tir aux Raptors, provoquant dans le même temps trois pertes de balle fatales aux visiteurs.

Cette démonstration des Celtics est le parfait exemple du jeu en équipe. Ils ont bien fait tourner le ballon en attaque et ont fait les efforts pour venir en aide en défense. Le résultat ? Une domination en seconde période illustrée par ce 13-2 qui a fait exploser les Raptors.

La ligne statistique du match :

Bien que Rajon Rondo soit au centre de l’attention avec ses 20 passes décisives, mettons un peu en lumière Jared Sullinger. Le rookie de Ohio State est sorti du banc pour réaliser son premier double-double en carrière avec 12 points et 11 rebonds.

Auparavant, Sullinger était un peu descendu dans la rotation de Doc Rivers. Il a ainsi dû se contenter en moyenne de 11 minutes de jeu sur les 4 derniers matchs. Sa performance d’hier, combinée à la victoire facile des siens, lui a permis de rester sur le terrain plus de 26 minutes.

C’est le premier double-double de sa carrière, mais ce ne sera certainement pas le dernier.  Il y en aura d’autres et ce sera sûrement par de telles performances que le rookie arrivera à grignoter des minutes de plus sur le terrain.

Jared Sullinger

Mins   FGM/A   3FM/A   FTM/A   +/- ORB   DRB   T-RB   AST   STL   TO   BS   PTS
26:23   5-8   0-0   2-2   +9   4   7   11   0   1   0   0   12

 

Le Jet s’envole en fin de troisième quart-temps

Le match en chiffres :

– Les Celtics ont largement battu les Raptors en tirant à 56,6% contre 42,9% pour ces derniers.

– Pour la deuxième fois de la saison, Rajon Rondo totalise 20 passes décisives.

– Boston a cumulé autant de passes décisives que de rebonds (37).

– Jared Sullinger a compilé le premier double-double de sa carrière avec 12 points et 11 rebonds.

– Six joueurs de Toronto ont inscrit au moins 10 points, mais l’équipe n’a marqué au total que 89 points.

– Les Celtics n’ont inscrit qu’un seul point sur contre-attaque.

– Boston a marqué 28 points ou plus dans trois des quarts-temps.

– Jason Terry s’est fendu de 20 points à 7/10, dont 4/7 à trois points.

– Jonas Valanciunas a été sorti pour 6 fautes en seulement 19’20 » de jeu.

– Les deux équipes ont commis 23 fautes chacune.

– Les Celtics n’ont jamais été menés durant la partie, et ont fait monter l’écart en leur faveur à 24 points.

– Kevin Garnett a marqué 15 points en seulement 17 minutes de jeu.

– Seulement deux membres des Raptors ont shooté à plus de 50%.

La citation du match :

Doc Rivers, à qui l’on a demandé d’expliquer le jeu de Rondo : « Je ne peux pas. C’est du Rondo, tout simplement.« 

Le résumé du match :

http://www.youtube.com/watch?v=CL4XJRSWv9Y

Traduction de l’article Keys to the Game par Louis Jullien et Léo Hurlin.