Celtics 83 – Nets 95 : les faits marquants

Seulement le 15ème match de la saison mais déjà le deuxième contre les Nets. En effet, après leur défaite 97-102 à Brooklyn il y a deux semaines, Boston recevait Deron Williams et les siens au TD Garden. Alors qu’il n’avait pas pu jouer la rencontre d’il y a 15 jours, Rajon Rondo devait cette fois dépasser John Stockton au nombre de match consécutifs avec plus de 10 passes décisives. Mais disons que tout ne s’est pas vraiment passé comme prévu…

Kevin Garnett contre Brook Lopez

Le moment-clé du match :

Y-a-t-il vraiment le moindre doute sur quel a été le moment-clé de la rencontre de mercredi entre les Celtics et les Nets ?

Absolument pas.

Il reste en effet 29,5 secondes à jouer avant la pause lorsqu’une bagarre éclate sous le panier des Celtics. Un tas d’expulsions suivra.

Tout commence lorsque Kris Humphries commet une faute sur Kevin Garnett le long de la ligne de fond de touche et envoie « The Big Ticket » au tapis. La faute ne paraît pas monstrueuse, mais cela ne plait pas à Rajon Rondo qui repousse alors violemment Humphries et met ainsi le feu aux poudres.

La situation s’envenime ensuite rapidement entre Rondo, Humphries et de nombreux autres joueurs  sur la droite du panier défendu par Boston. Personne ne semble donner de coups de poings, mais on ne peut pas dire qu’il ne se soit rien passé. Après une altercation qui aura duré 30 secondes, les joueurs sont séparés et les arbitres se réunissent pour visionner l’action.

Rondo, Humphries et Gerald Wallace (deuxième faute technique) sont finalement expulsés tandis que Kevin Garnett écope lui d’une simple faute technique.

Brooklyn est l’équipe qui a perdu le plus de titulaires, mais Boston a perdu le meilleur meneur de jeu de NBA. Ce ne sont cependant pas les seules conséquences.

Rondo a en effet été expulsé de la rencontre mais pourrait également être suspendu pour les matchs à venir. Si ce dernier a fait plus que pousser Humphries, il ne s’est pas vraiment battu non plus. C’était à mi-chemin entre les deux. Cela mérite-t-il une suspension ? Personne ne sait, mais il se pourrait bien que les Celtics doivent se passer de leur numéro 9 dans l’immédiat.

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=OROI75lchhU]

La ligne statistique à ne pas rater :

Si l’expulsion de Rajon Rondo fut un moment clé de la rencontre, elle pourrait également avoir un impact conséquent sur le futur immédiat de Boston. Toutefois, cela a tout d’abord eu un impact sur la liste des records NBA.

Rondo compile en effet seulement trois passes décisives au moment de son expulsion, ce qui met fin à une série de 37 matchs consécutifs avec au moins 10 passes décisives. Il détient maintenant la seconde plus longue série de matchs à plus de 10 passes, à égalité avec John Stockton, et devra tout recommencer s’il veut atteindre les 46 matchs de Magic Johnson.

En plus de statistiques plutôt maigres (6 points, 1 rebond et 3 interceptions), le meneur de jeu n’a joué que 18 minutes. Il est extrêmement difficile pour une équipe de gagner sans son meilleur joueur, et Boston l’a démontré mercredi soir en s’inclinant contre Brooklyn.

Rajon Rondo

Mins Tirs 3pts LF +/- RO RD RT PAD INT PB CT PTS
17:57 3-9 0-0 0-0 -5 0 1 1 3 2 2 0 6
L’une des trois passes décisives de la soirée pour Rajon Rondo

Le match en chiffres :

– Joe Johnson est le seul titulaire côté Nets à avoir marqué plus de 10 points, ce qui n’a pas empêché Brooklyn de gagner par 12 points.
– Boston finit avec un meilleur pourcentage aux tirs (42,7 %) que Brooklyn (40,2 %)
– Quatre Celtics ont inscrit plus de 10 points, et Kevin Garnett et Brandon Bass sont les meilleurs marqueurs de l’équipe (16 points chacun).
– Paul Pierce a été l’auteur de cinq des six lancers-francs ratés côté Boston.
– Si l’on ne compte pas l’exclusion de Rajon Rondo, six fautes techniques ont été distribuées au cours de la rencontre.
– La série de Rajon Rondo s’est finalement arrêtée à 37  matchs consécutifs à plus de 10 passes décisives. Il n’en a cette fois distribué que trois.
– Pierce s’est approché du triple-double avec 14 points, 9 rebonds et 7 passes décisives.
– Trois joueurs des Nets ont pris au moins 10 rebonds, dont deux remplaçants.
– Les Nets ont pris 17 rebonds offensifs et en ont profité pour inscrire 23 points en seconde chance.
– C.J. Watson a tenté plus de lancers-francs (10) qu’il n’a pris de tirs (7).
– Le banc de Brooklyn a inscrit 48 points contre 18 pour celui des Celtics.
– Les Nets ont tiré à 10 sur 24 à trois points tandis que Boston n’en a inscrit qu’un sur sept.
–  Jason Terry a tenté sept lancers-francs – record de saison – et n’en a manqué qu’un seul.

La citation du match :

Courtney Lee sur la performance de son équipe : « J’ai eu l’impression que (Brooklyn) avait abordé la rencontre comme si elle était importante tandis que nous l’avons prise pour un match comme un autre.« 

Traduction de « Keys to the game » par Elian Kuhn, relecture par Léo Hurlin.

2 Comments on “Celtics 83 – Nets 95 : les faits marquants”

  1. Ce record en cours commençait à être négatif pour l'équipe. C'est une bonne chose que l'on passe à autre chose ! Maintenant on va pouvoir se concentrer sur le plus important : être redoutable pour les PO !!!

Comments are closed.