Danny Ainge est conscient de ce qui attend Boston cet été

Danny Ainge l’affirme : il n’a pas encore discuté avec Paul Pierce et Kevin Garnett des plans de chacun pour la saison prochaine, et ce bien que ce soit aux Celtics de faire le premier pas en ce qui concerne Pierce.

Cependant, il semblerait pour le moment que l’équipe prépare le terrain pour un gros chantier, probablement le plus gros depuis celui de l’été 2007.

Ainge fera son possible pour rendre les Celtics meilleurs sur le court et le long terme, même si cela implique que personne ne soit intouchable dans l’effectif. Toutefois, que les fans écœurés se consolent : le président des opérations basket sait pertinemment que de simples petites retouches ne suffiront pas.

« L’été dernier, une multitude d’options se sont présentées à nous, » se souvient Ainge. « Puis KG est revenu, et cela a éliminé toutes les autres options de A à Z. Nous savions quelle route emprunter. »

Ainge poursuit :

« Je ne pense pas que les choses seront aussi simples cet été, car il me semble que nous devrons agir quoi qu’il advienne. Avec ou sans Paul, KG, selon ce qu’ils décident, nous devrons en faire plus que l’an dernier. Pour moi, faire revenir l’équipe telle quelle ne suffira pas. »

Si Ainge arrive à mettre le grappin sur un autre joueur d’impact, Garnett, qui possède une clause de non-transfert et dont le contrat s’étend encore sur deux saisons, pourra envisager la retraite plus sereinement. Il en va de même pour Pierce, que les Celtics pourraient bien conserver à 15,3 millions de dollars l’an prochain et non racheter son contrat pour cinq millions.

Le fait que les Celtics aient à statuer sur le sort de Pierce avant le 1er juillet est pour le moins problématique, puisque le marché des agents libres n’ouvre qu’une semaine plus tard et que l’intérêt de la franchise pour Pierce dépend directement des joueurs avec qui Boston pourrait l’associer.

Si Garnett choisit de prendre sa retraite et que les Celtics se tournent vers les bacs à sable de la NBA, ils n’auront peu ou pas besoin d’un scoreur de 36 ans. Mais s’il y a assez de talents à rassembler pour faire de Pierce un complément de luxe, alors il est probable que le capitaine reparte pour une croisière de plus. C’est pourquoi il sera quasiment impossible d’avoir des certitudes avant la fin du mois de juin.

« Le timing ne joue pas en notre faveur, » reconnaît Ainge. « Peu de choses joueront en notre faveur. »

Le président des opérations basket de la franchise ajoute ensuite :

« Paul est l’un des plus grands joueurs ayant porté le maillot vert et il est encore capable d’apporter énormément sur un parquet. Nous l’aimons. J’ai conscience qu’il est encore un très bon joueur, je pense d’ailleurs qu’il a fait une excellente saison cette année mais qu’il a voulu trop en faire lors des derniers playoffs. Il s’est mis beaucoup trop de poids sur les épaules, et les Knicks ont bien su défendre sur lui tout comme ils ont su tirer profit de certaines de nos faiblesses. »

Et lorsqu’un journaliste demande à Ainge si les Celtics en avaient trop demandé à Pierce, le GM de Boston répond :

« Pour moi, il place toujours la barre très haut. C’est ce qui fait de lui l’un des meilleurs. On peut vraiment compter sur lui, il prend tellement de responsabilités. Il n’hésite pas à prendre les tirs les plus importants, à faire les actions les plus décisives et croit encore et toujours – à juste titre – en ses qualités de joueur. »

Bien qu’il soit clair lorsqu’il évoque sa foi en Pierce, Ainge ne compte pas pour autant mélanger sentiments et réalités de son travail.

« Je ne dois prendre ma décision que d’un point de vue basketballistique, » affirme-t-il ainsi. « J’aime ces gars et je leur dois beaucoup. Ils le savent, tout le monde ici le sait. Il y a des chances qu’ils reviennent tous deux l’an prochain chez nous, mais je ne peux me baser que sur l’aspect sportif et sur ce qui est le mieux pour l’avenir de la franchise. »

Comme nous tous, Ainge aimerait être certain de ce qui est le mieux pour l’avenir de l’équipe, afin de pouvoir avoir une vraie discussion avec Garnett.

« Quoi qu’il advienne, nous avancerons. Pour l’instant, nous nous préparons pour la draft, puis nous nous pencherons sur les agents libres. Et au milieu de tout ça, je m’entretiendrai avec Kevin. Je ne sais pas quand, mais je veux qu’il puisse prendre du temps pour réfléchir à tout ça. Je ne compte pas prendre de décisions hâtives, donc nous aurons le temps d’en parler ensemble, » déclare-t-il avant de conclure : « Nous savons tous que nous devons trouver de quoi faire mieux, et ce avec ou sans Paul et KG. »

Traduction de l’article du Boston Herald « ‘Big’ decisions await Celtics » par Léo Hurlin, relecture par Louis Jullien

6 Comments on “Danny Ainge est conscient de ce qui attend Boston cet été”

  1. Merci pour la trad les gars… J'ai vraiment hate d'en savoir plus sur ces différentes décisions

  2. Toujours du bon taf les gars. Continuez.

    Sinon j'espère toujours que Danny ne coupera pas Paulo, mais ces récentes declarations ne me rassurent pas trop.
    En tout cas je souhaite que la décision qu'il va prendre satisfera les 2 parties

    1. Il est clair que Pierce est lucide sur les options qui s'offrent à Boston le concernant et qu'il a d'ores et déjà dit qu'il jouerait l'an prochain, peu importe où. Il est clair que Ainge adore Pierce mais qu'il a des responsabilités, un job, des employeurs, des contraintes financières… Personnellement, je respecte son travail et même si ça me ferait mal de voir Pierce partir, je m'y prépare et je me dis que si ça arrive, c'est pour la franchise.

      Merci de ton retour, sinon.

  3. Partiront ? Partiront pas ? Ces questions hantent tous les fans des Celtics depuis l'élimination face aux Knicks.
    De gros changements au sein de l'effectif sont annoncés par Ainge, on a déjà eu du mal cette saison à créer une alchimie entre tous les nouveaux, alors pourquoi vouloir tout rechanger ? Car même avec Rondo et Sullinger on ne peut pas dire que le bilan était si extra que ça et depuis leurs blessures on a pu voir une cohésion se mettre en place. Donc pourquoi ne pas continuer à créer une alchimie avec les joueurs actuels ? Des joueurs signés l'été dernier avec des contrats assez longs et bien rémunérés (Green, Terry, Bass, Lee ). Je ne comprend pas bien le raisonnement de Danny sur ce coup …
    Ce qui nous manque surtout c'est un assistant coach spécialiste de la défense. Depuis le départ de Tom on a perdu petit à petit la qualité première du Titre de 2008, à savoir la défense.
    Et de ce que j'ai vu des systemes offensifs pendant les PO … ça manque de diversité tout ça.
    Bref du pain sur la planche à tous les niveaux si on veut retrouver les sommets ! Heureusement on sait bosser dur à Boston !!!

    Trop sympa la traduction, ne changer rien les gars ! vous êtes extra !!!

    1. Je suis assez d'accord avec toi.

      Sur les contrats, je pense que Ainge s'attendait à mieux de la part de tous les joueurs signés / prolongés. On espérait tous une meilleure saison, et il était impossible de prédire que tout se passerait de la sorte. D'ailleurs, Terry pour 3 ans, je crois que c'est obligé avec la MLE mais pas certain.

      De rien pour la traduction, merci de nous être fidèle !

Comments are closed.