Doc Rivers parle de Kevin Garnett, Rajon Rondo et affirme que Brad Stevens sera « un très très bon entraîneur »

Si Doc Rivers est principalement revenu sur son départ des Celtics lors d’un événement caritatif organisé au TD Garden, il a également parlé de Kevin Garnett, de Rajon Rondo et de son remplaçant au poste d’entraîneur : Brad Stevens.

Sur Kevin Garnett :

« C’était une décision difficile à prendre pour [Garnett]. Vous ne connaissez pas Kevin. S’il a un seul défaut – et il n’en a pas beaucoup en tant que joueur – c’est qu’il ne permet pas à beaucoup de personnes de le connaître réellement, et il déteste le changement. Il déteste vraiment ça. Il est extrêmement loyal mais Paul allait partir, j’étais parti, Jason Terry partait, et il avait l’impression d’accepter le transfert pour de bonnes raisons. Non pas qu’il voulait nécessairement partir mais il pensait que c’était ce que Danny voulait. Danny voulait reconstruire, donc il a eu l’impression de faire ce qu’il fallait. Je ne sais pas s’il voulait nécessairement partir, mais il est parti et maintenant il est enthousiaste à propos de sa nouvelle équipe et il pense vraiment que les Nets peuvent battre Miami à l’Est. »

Sur le retour de Rajon Rondo :

« Je lui ai parlé. Je ne sais pas quand il reviendra, vraiment pas. J’ai parlé tous les joueurs. Sullinger, Jeff Green et Courtney Lee, mais concernant Rondo, je ne sais pas. Je sais qu’il bosse dur, c’est l’une des choses qu’il m’a dit. Il n’a jamais travaillé aussi dur de sa vie. Je ne sais pas si vous avez déjà été victime d’une telle blessure. C’est mon cas. On doit bosser dur pour revenir. C’est une blessure difficile, pas pour revenir mais pour faire la rééducation. Il sera à 100 % quand il reviendra. Cela va prendre du temps. »

Sur Brad Stevens, le futur entraîneur des Celtics :

« Il n’a jamais entraîné en NBA mais c’est vraiment, vraiment un bon entraîneur. En fait, nous avions déjà parlé avant qu’il ne devienne l’entraîneur des Celtics : nous parlions bien sûr d’un autre poste, mais il voulait connaître mon avis et me demandait si je pensais que c’était une bonne chose qu’il vienne en NBA. Et je lui ai répondu ‘absolument’. Je pense qu’il a ce qu’il faut. […] Il ne fait pas partie de ces entraîneurs qui pensent que tout tourne autour d’eux. Pour avoir vu la façon dont il se comporte et comment ses équipes jouent, je pense qu’il sera un très, très bon entraîneur en NBA. »

Article écrit par Elian Kuhn d’après WEEI.com, relecture par Léo Hurlin