Brandon Bass : « Nous n’allons regretter personne de la saison dernière »

« Je pense que cette saison va être très plaisante » affirme Brandon Bass. Ce n’est pourtant pas l’avis de nombreux spécialistes dont ESPN, qui classe les Celtics à la 27ème position de leur « Power Ranking » des meilleures franchises NBA. Oui, 27 sur 30. Marc Stein en profite d’ailleurs également pour déclarer que « Boston doit transférer Rajon Rondo ».

L’ancien Magic n’écoute cependant pas toutes ces critiques et préfère se concentrer sur son équipe.

« Nous sommes prêts à nous prouver quelque chose. Je pense qu’il est important que nous nous concentrions sur ce que nous faisons et que nous progressions tous les jours individuellement afin d’être meilleur collectivement. »

Néanmoins, il sait qu’il faudra apprendre à jouer sans Paul Pierce et Kevin Garnett. Mais cela ne semble pas l’effrayer, et il compte au contraire se servir de cette expérience.

« Nous n’allons regretter personne de la saison dernière. C’est le passé et nous devons avancer. Je pense juste que ceux qui étaient là la saison passée comme moi, (Rajon) Rondo, Avery (Bradley) ou encore Jeff (Green) ont eu de la chance. Nous voulons partager ce que nous avons appris avec les nouveaux. Et nous espérons avoir une bonne saison. »

L’absence de Kevin Garnett risque cependant de se faire sentir sur le plan défensif. En effet, la saison dernière, Brandon Bass était beaucoup plus efficace lorsqu’il jouait au côté du « Big Ticket ».

« Ma défense était l’un des aspects de mon jeu que je voulais améliorer. J’avais le sentiment d’être l’un des meilleurs défenseurs de l’équipe parce que j’ai pris exemple sur Kevin (Garnett), par exemple au niveau de la communication et de la volonté de défendre. Je pense que je vais pouvoir transmettre certaines choses que j’ai apprises avec Kevin aux nouveaux, donc cela devrait aller. »

Verdict dans quelques semaines.

Par Elian Kuhn, source : « Brandon Bass on whether Boston Celtics are ready to prove critics wrong: ‘We’re ready to prove something to ourselves »