Camp d’entraînement : un Rondo très actif

Même si Rajon Rondo se remet de sa blessure, il participe tout de même au camp d’entraînement. Il n’effectue bien sûr pas tous les exercices, mais cela ne l’empêche pas d’être très actif même lorsqu’il n’est pas sur le terrain. En témoigne Brad Stevens, son entraîneur.

« Il a participé à l’entraînement de ce matin et il va probablement en faire un par jour. Il s’est ensuite reposé l’après-midi mais il a été très actif. Il était avec ses coéquipiers et a participé aux exercices en donnant de la voix depuis le bord du terrain. Vous l’avez vu montrer aux autres les étirements à effectuer à la fin de l’entraînement, il a vraiment été très présentaujourd’hui. »

Le nouvel entraîneur des Celtics est également revenu plus en détail sur l’entraînement du matin de son meneur de jeu.

« Il s’entraîne au tir, il court. Il ne fait aucun exercice défensif,  afin qu’il n’ait pas à effectuer beaucoup de déplacements latéraux. Mais il fait tout le reste, il travaille sa puissance et sa condition physique et continue sa rééducation. De ce que je sais, tout ça fait partie de sa rééducation. »

Jared Sullinger semble apprécier la présence de Rajon Rondo aux entraînements.

« Il est véritablement les yeux de l’équipe, comme depuis plusieurs années. Il voit ce que nous ne voyons pas et il nous parle constamment. Même s’il ne joue pas, il nous entraîne. C’est une aide précieuse. »

«Lors du deuxième entraînement de la journée, il nous conseillait sur l’angle des écrans posés et les différentes options que nous avions. Il parle constamment aux arrières. Je pense qu’un joueur de ce calibre et de cette intelligence permet vraiment à tous les joueurs de progresser alors même qu’il ne joue pas. »

D’ailleurs, ou en est-il de sa rééducation ?

« Honnêtement, il se déplace de mieux en mieux tous les jours. Il est de plus en plus à l’aise chaque jour, notamment sur un plan mental. Bien évidemment, ce n’est pas comparable à l’année dernière lorsqu’il était au top de sa forme et avait ses deux genoux. Mais pour l’instant, il bosse dur pour revenir. »

par Elian Kuhn. Source : http://espn.go.com/blog/boston/celtics/post/_/id/4707047/rondos-leadership-heavy-half-day