Programme de la semaine n°3

Les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas chez les Celtics. La semaine dernière ils ne comptaient aucune victoire et allaient disputer trois matchs sur quatre à l’extérieur.

Après une quatrième défaite en autant de matchs, Boston a enchainé trois victoires, dont les deux dernières à l’extérieur en Floride face au Magic et au Heat avec respectivement 2 et 1 point(s) d’écart. Ils se retrouvent même à la sixième place à l’Est (4 équipes sont à égalité). Scénario impensable il y a sept jours ! (je justifie mon pronostic minable comme je peux..)

Match 8 : Lundi 11 novembre à 19h30 (01h30 en France) contre Orlando Magic

Ne quittons pas la Floride de suite. En effet la nuit prochaine les Celtics affronteront de nouveau le Magic. Après un bon début de saison et la confirmation qu’Oladipo est une bonne pioche, le Magic semble marquer le pas. Après deux victoires probantes contre les Clippers et les Nets, ils se sont effondrés, d’abord contre les Celtics, puis à Atlanta.

A tel point que les deux équipes possèdent aujourd’hui le même bilan de 3 victoires pour 4 défaites.

Que penser alors du match de ce soir ? Boston a l’occasion de poursuivre sur sa lancée et d’avoir pour la première fois de la saison un bilan à l’équilibre. Orlando a perdu ses trois matchs à l’extérieur jusqu’à présent. Mais aucune n’est réellement une faute de parcours. Indiana et Minnesota sont en grande forme et perdre à Atlanta n’est pas une contre-performance en soi.

Encore une fois ce qui compte, c’est de rester concentrer pendant 48 minutes, et de continuer de progresser, comme les Celtics l’ont fait après chaque match la semaine dernière.

Match 9 : Mercredi 13 novembre à 19h30 (01h30 en France) contre Charlotte Bobcats

Beaucoup de fans de Boston espéraient voir Al Jefferson (re)poser ses valises dans le Massachusetts pendant l’intersaison. C’est finalement à Charlotte que le grand Al a atterri. Blessé à la mi-octobre, il n’a depuis joué qu’un seul match cette saison, le premier, et une défaite contre les Rockets de Houston. Il sera en tenue ce soir contre Altanta et – sauf rechute – devrait être présent pour affronter les Celtics.

Bradley aura fort à faire pour limiter l’impact offensif de Kemba Walker, très en verve offensivement ces deux dernières semaines. Courtney Lee devra prendre le relai, car Ramon Sessions est le joueur du banc qui marque le plus côté Bobcats. La défense sur les meneurs et l’aide sur les écrans seront primordiales pour enrayer l’attaque de Charlotte.

Deux bonnes défenses contre deux piteuses attaques. Si l’on se réfère aux statistiques de ce début de saison Charlotte possède la 29ème attaque et la 7ème défense de la ligue, quand Boston se situe respectivement aux 26ème et 6ème rangs.

Match 10 : Vendredi 15 novembre à 19h30 (01h30 en France) contre Portland TrailBlazers

Les Blazers restent sur quatre victoires en cinq matchs (défaite contre les Rockets). Ils joueront encore deux fois à domicile contre les Pistons et les Suns avant de rendre visite aux Celtics.

Ils ont présenté le même cinq de départ lors des six matchs qu’ils ont disputé : Lillard – Matthews – Batum – Aldridge – Lopez. L’équipe est rodée. Le seul point « faible » est que la rotation est assez serrée avec seulement un joueur du banc dépasse les 15 minutes de moyenne par match : Mo Williams. A titre de comparaison, 10 joueurs de Boston sont au dessus des 14 minutes de moyenne par match. Il faudra donc les fatiguer et tenter de tirer un avantage de cette fraicheur des joueurs sur le terrain.

Les Blazers entameront là un road-trip de quatre matchs à l’Est.

Match 11 : Samedi 16 novembre à 20h (02h en France) @ Minnesota Timberwolves

5 victoires pour 2 défaites (3ème meilleure équipe de la ligue), 3ème meilleure attaque avec plus de 106 points inscrits en moyenne, un Kevin Love meilleur rebondeur et deuxième meilleur marqueur de la ligue (et le premier dans la catégorie PER), un Kevin Martin retrouvé, un Ricky Rubio meilleur intercepteur de la ligue et qui vient de signer un triple double, une victoire sans appel avec 47 points inscrits lors du premier quart face aux Lakers…

Autant dire que chez les bookmakers, parier sur une victoire des Wolves ne rapportera pas grand chose. Difficile de trouver un point faible à cette équipe pour le moment, là aussi le cinq de départ est bien établi avec Rubio – Martin – Brewer – Love – Pekovic.

Si la bataille au rebond s’annonce compliquée, et la défense sur le duo Rubio-Martin un vrai casse tête, c’est peut-être au poste 3 qu’il faut essayer d’appuyer avec Jeff Green qui devra attaquer le cercle. Pour l’anecdote le duel Green – Brewer, c’est le cinquième contre le septième de la draft 2007.

 

Pronostic : 2-2.

Je pense que les deux matchs contre les Blazers et les Wolves seront hors de portée des Celtics. Les deux équipes sont appliquées et ne se laisseront surprendre aussi facilement que le Heat.

A l’inverse les deux premiers matchs de la semaine sont « abordables » et peuvent permettre à l’équipe de Brad Stevens de continuer à progresser. L’implication de Kris Humphries et de Phil Pressey me parait être une voie que le coach doit continuer d’explorer, ainsi que le fait de faire sortir Wallace du banc.

 

Et vous ? Quel est votre pronostic ?