Programme de la semaine n°6

Après une semaine où les Celtics ont alterné le très bon (contre les Cavaliers) et le décevant (deuxième mi-temps face aux Bucks), place à trois nouvelles rencontres. On notera que cette semaine il n’y aura pas de back-to-back. A voir si cela change quelque-chose dans les rotations.

Boston va affronter les deux plus mauvaises équipes actuelles de la conférence Est. Et vous avez pu constater que Sullinger en a remis une couche au sujet du tanking : pas de ça du côté du Massachusetts. Il va donc falloir joindre les actes à la parole, et ça commence dès la nuit prochaine.

 

Match 20 : Mardi 03 décembre à 19h30 (01h30 en France) contre Milwaukee Bucks 

Bilan actuel de l’adversaire : 3-13. Dernier de la conférence Est les Bucks ne sont vraiment pas bons cette année. En toute logique – et à domicile en plus – les Celtics ne devraient pas connaitre de difficultés contre Milwaukee. Oui mais voilà, parmi les trois victoires des Bucks cette saison, deux l’ont été contre les Celtics. A chaque fois Boston a compté une avance confortable avant de s’effondrer.

Il y avait déjà eu ce deuxième match de la saison au TD Garden où les Bucks avaient remonté une vingtaine de points de retard en seconde période. Samedi dernier, c’est dès le deuxième quart-temps que Milwaukee a rattrapé des Celtics qui avaient pourtant donné l’impression d’être dans une bonne soirée. Ces erreurs doivent servir. Brad Stevens doit piquer les joueurs dans leur orgueil pour gagner avec la manière cette fois-ci. Sinon Boston pourrait être l’une des rares équipes à avoir un bilan négatif contre les Bucks cette saison.

Le joueur à surveiller : John Henson. Lors du premier affrontement, il avait grandement participé à l’apport du banc et avait frôlé le double-double. Samedi dernier il n’est pas passé à côté avec 13 points et 13 rebonds. Ses efforts sous le cercle permettent souvent à Milwaukee d’avoir des rebonds offensifs. Sur ces deux matchs, quand John Henson est sur le terrain (25 et 33 minutes) ça fait +30 pour Milwaukee. Certainement pas un hasard.

 

Match 21 : Vendredi 06 décembre à 19h30 (01h30 en France) contre Denver Nuggets

Brian Shaw aurait-il trouvé la bonne formule ? Les Nuggets en sont à six victoires consécutives, dont trois à l’extérieur (à Dallas et Minnesota notamment). Ils devront d’ailleurs continuer à bien voyager car leur dernière victoire à Toronto n’était que le début d’un road-trip à l’Est de six matchs. Quand on sait que les Raptors sont la seule équipe actuellement qualifiées pour les playoffs de ce road-trip… la série de victoires de Denver pourrait bien perdurer.

Ce sera en tout cas un affrontement de style. Là où les Celtics doivent leur salut à la défense, les Nuggets eux misent tout sur l’attaque. Avec la quatrième moyenne de points inscrits (mais la 26ème en points encaissés), Denver fait partie de ces rares équipes qui peuvent perdre deux matchs de rang en inscrivant respectivement 111 et 113 points. Ils ont dépassé la barre des 100 points onze fois sur leurs treize derniers matchs. Mais onze, c’est aussi le nombre de fois qu’ils ont encaissé 95 points ou plus sur cette série de treize rencontres.

Le joueur à surveiller : Nate Robinson. Lors des quatre dernières rencontres, les statistiques de Krypto-Nate sont très impressionnantes : 17,75 points et 3,5 passes décisives en moyenne. 55% aux tirs, 52% à 3-points, 100% aux lancers et moins d’une balle perdue par match. Alors certes la première option offensive des Nuggets reste Ty Lawson, mais Nate Robinson apporte un punch en sortie de banc souvent fatal à ses adversaires : +59 pour les Nuggets avec lui sur le terrain sur les quatre rencontres. La défense sur le poste de meneur sera primordiale.

 

Match 22 : Dimanche 08 décembre à midi (18h en France) @ New York Knicks

Place au choc de la division Atlantique ! Pardon ? Ah oui c’est vrai on n’est plus en 2012/2013. Depuis Boston est en phase de reconstruction et New York est en phase de…. enfin ils… ils sont en crise ! Ils partagent avec Milwaukee le dernier bilan de la conférence Est avec 3 victoires et 13 défaites. Ils en sont à 9 défaites consécutives. Ils ne comptent d’ailleurs qu’une seule victoire au Madison Square Garden, c’était lors du premier match contre les Bucks.

A l’inverse des Nuggets, New York et Boston semblent statistiquement assez proches : attaque faiblarde (26ème et 25ème) et défense pas mauvaise (10ème et 7ème). D’ici dimanche, les Knicks iront chez leurs voisins de Brooklyn puis recevront Orlando. L’occasion pour eux de redresser la barre, ou de sombrer encore un peu plus.

Le joueur à surveiller : Carmelo Anthony. Pas de surprise, avec en moyenne 40 minutes sur le parquet, la forme des Knicks passe beaucoup par celle de leur ailier star. Jeff Green et Gerald Wallace à tour de rôle devront s’assurer qu’il ne prenne pas feu. Il prendra ses 22 tirs de moyenne (à titre de comparaison Jeff Green et ses 12 tentatives est celui qui tente le plus à Boston), à la défense de tout faire pour qu’il ne refasse pas du Garden son jardin.

 

Le pronostic : Cela fait deux semaines que je tombe juste, il doit donc y avoir un bug dans la matrice. Mais bon je tente ma chance quand même. Ce soir c’est victoire impérative contre les Bucks. Contre Denver ça va être plus compliqué. Boston n’a remporté qu’un seul de ses sept matchs contre des équipes de la conférence Ouest, et c’était contre Utah. L’absence de Javale McGee peut jouer en notre faveur, mais Hickson/Faried ça reste du lourd dans la raquette. Le match sera je l’espère très plaisant à regarder avec deux équipes qui veulent jouer vite. Qui sait ? Peut-être auront-nous droit à un match aussi mémorable que la saison dernière ? (Denver @ Boston (3OT) 114-118).

Enfin j’espère une revanche face aux Knicks qui avaient éliminé Boston en playoffs la saison dernière. Donc je mise sur 2 victoires et 1 défaite. Et vous ?

 

Article écrit par Louis Jullien.