Jordan Crawford doit-il être transféré ?

C’est Peter Vecsey qui a lancé ce pavé dans la marre sur Twitter :

Capture d’écran 2014-01-15 à 11.01.27
« Avec le retour imminent de Rajon Rondo, les Celtics sont proches d’un transfert de Jordan Crawford. Brooklyn, les Clippers, ls Suns, les Rockets et les Warriors sont interressés. »

Pour l’heure, il n’y a encore pas eu de confirmation ou de négation officielle de la part des Celtics à ce sujet. Néanmoins, cette rumeur pourrait avoir un sens. Jordan Crawford est le seul Celtic a avoir reçu le titre de meilleur joueur de la semaine cette année, et paradoxalement, c’est peut-être ce qui lui coûtera sa place dans l’effectif.

 

 

Les lignes arrières sont bouchées.

rondo-and-bradley

Nous en discutions avec vous hier sur la page Facebook, mais le retour de Rajon Rondo va bousculer la rotation. A terme (et s’il est vraiment en forme, à très court-terme), le statut de meneur titulaire lui est acquis. Avery Bradley semble tenir la corde également pour débuter à l’arrière, lui qui se montre de plus en plus régulier sur son tir mi-distance et qui a déjà prouvé par le passé qu’il pouvait évoluer aux côtés de Rondo.

Cela pousse donc Jordan Crawford sur le banc. Mais il n’est pas le seul à postuler pour du temps de jeu aux postes 1 et 2. Keith Bogans, MarShon Brooks et Phil Pressey sont là également. Aucun n’a convaincu autant que Crawford jusqu’à maintenant alors d’où peut venir le danger ?

Jerryd Bayless. Et si finalement c’était le dernier arrivé qui représentait la plus grosse menace ? Cela parait évident tant les deux ont un profil semblable, celui d’un meneur-scoreur, capable de prendre feu dans un quart-temps (Bayless et ses 15pts lors du quatrième quart face aux Rockets), mais qui peut également distribuer le jeu si on lui demande poliment.

Sur ce dernier point, je trouve que Bayless rentre davantage dans la philosophie de jeu de Brad Stevens (sur le peu qu’on en a vu jusque-là). Enfin cela dépend si on parle du Crawford de début de saison ou de celui qui est petit à petit rentré dans le rang.

 

Le « nouveau » Crawford : feu de paille ou effet durable ?

Crawford lutte

Oui. Crawford a été très longtemps le meilleur joueur des Celtics sur le terrain (Sullinger peut également prétendre à ce titre). Mais ne sommes-nous pas aveuglés par son excellent début de saison qui faisait de lui la quasi unique satisfaction d’une année bien terne ?

Symbole d’une équipe collective et qui surprenait par sa combativité, Jordan Crawford avait été élu joueur de la semaine début décembre avec d’excellentes statistiques : 23.3 pts à 61% aux tirs avec 6.7 pds et 3.0 rbds de moyenne.

Non seulement il était efficace, mais en plus il jouait assez juste, et rentrait bon nombre de tirs « culottés » loin derrière la ligne à trois points. Seulement depuis plusieurs matchs ces tirs ne rentrent plus, et le joueur semble par moment redevenir le joueur qu’il était à Washington, tentant par son seul talent individuel de forcer les choses. De l’avis de tous les analystes, Jordan Crawford était métamorphosé cette année, devenant bien plus collectif et inspiré qu’il n’avait pu l’être par le passé. Qu’en est-il vraiment ?

Déjà ses statistiques n’ont plus le même impact. Sur le mois de janvier, Jordan tourne encore à 14,25 points et 7 passes en moyenne par match. C’est plus que respectable. Mais il ne le fait plus avec autant de facilités qu’auparavant. Ses pourcentages ont ainsi largement chuté : 36% aux tirs et juste au dessus de 20% de loin.

Alors certes, Jordan Crawford analyse à juste titre que les équipes adverses ont commencé à se renseigner sur lui, et que les défenses font plus attention à lui. Mais cela ne semble pas l’affecter sur le terrain, puisqu’il continue de tenter, sans la réussite de début de saison.

Pour preuve, voici les statistiques offensives de l’équipe, avec ou sans lui depuis le 9 décembre dernier (jour de son titre de joueur de la semaine).

Capture d’écran 2014-01-15 à 11.53.37

L’équipe en était à 10-12 à ce moment là. Depuis elle en est à 3-14.

Ce qu’il faut surtout se demander, c’est que va apporter Jordan Crawford en sortie de banc ? Aligné avec les titulaires, il se devait de partager la balle, de trouver ses coéquipiers. En joker offensif, en sixième homme, ses vieux démons ne resurgiront-ils pas au grand jour ? On peut se demander également si le joueur ne sera pas frustré de voir son temps de jeu diminuer, quelle réaction aura-t-il alors dans le vestiaire ? Ce sont des questions aujourd’hui sans réponse, mais si nous nous les posons, Danny Ainge doit se les poser aussi.

 

Un effectif loin d’être défini.

Bayless

On nous a assez bassiné avec ça pour savoir que cette année est une année de transition. L’effectif 2013-2014 n’est pas important. C’est celui de l’année prochaine qui l’est davantage. Avery Bradley sera agent libre restrictif, les Celtics pourront donc égaliser n’importe quelle offre. Jerryd Bayless et Jordan Crawford seront eux totalement disponibles sur le marché.

Avec son nouveau statut, et une image améliorée au sein de la ligue, Jordan Crawford pourrait demander un salaire conséquent. Bien loin de ses 2,1 millions annuels aujourd’hui. Boston pourrait alors décider de le laisser filer ailleurs, mais n’aurait rien en échange. Les Celtics ne sont peut-être prêts à prendre ce risque et préfèrent prendre les devants, profiter de son étiquette de « nouveau Jordan Crawford » pour en tirer un maximum en échange. Il reste à savoir contre quoi. Donietas Motiejunas ? Il est jeune et prometteur certes, mais c’est encore un ailier-fort. Cela voudrait dire que Danny Ainge ne compte pas du tout sur Kris Humphries dont le contrat expire lui aussi à la fin de l’année. Mais même sans ça, il reste Jared Sullinger, Kelly Olynyk et Brandon Bass. Un tel échange serait un indice fort vers d’autres futurs transferts avant la date limite.

Enfin j’en revient à Jerryd Bayless, il ne faut pas s’enflammer, il ne fera certainement pas une aussi belle prestation que celle face aux Rockets à chaque fois, mais ses interviews laissent à penser que le joueur veut faire partie du projet à long terme des Celtics.

« Je suis vraiment heureux d’être là. J’aime cette opportunité. Depuis que je suis là, j’ai déjà dit à Brad [Stevens] et à Danny [Ainge] que j’aimerais que Boston devienne ma maison pour un bon moment. J’espère vraiment que j’en aurai la chance. »

Le joueur est motivé, après s’être fait un peu promené (5 clubs et il n’a que 25 ans), il espère s’installer sur le long terme et est très excité à l’idée de jouer aux côtés de Rajon Rondo.

Jordan Crawford en tout cas ne laisse rien transparaitre si malaise il y a. Le joueur assure qu’il est prêt à laisser le rôle de meneur titulaire pour le reste de la saison :

« C’était bien de pouvoir montrer ce dont j’étais capable. Je veux juste rester régulier après le retour de Rondo. C’est un grand joueur et on a besoin de lui. On a besoin de son intelligence, de son leadership. C’est un distributeur et ça me facilitera la tâche, il saura nous mettre dans des meilleures positions de tir, mes coéquipiers et moi. C’est bon de l’avoir avec nous. »

Les deux sont donc prêts, mais s’il ne fallait en garder qu’un, je choisirais Jerryd Bayless, car je pense qu’il accepte plus facilement de se mettre au service du collectif, là où Crawford a plus de mal. La clairvoyance de Bayless sur son coup de chaud face aux Rockets est ainsi encourageante :

“On n’arrivait pas trop à marquer à ce moment du match, donc j’ai essayé d’être plus agressif.Par moment je dois l’être. Mais le reste du temps, comme en début de match, Avery [Bradley] était vraiment dans une bonne dynamique, donc j’essayais juste de lui donner le ballon à chaque fois que j’en avais l’opportunité. »

 

Coup de bluff ?

Boston Celtics Introduce Brad Stevens

Et si finalement Jordan Crawford restait un membre des Celtics sur le long-terme ? Après tout ce n’est peut-être qu’une rumeur. Il y en a tant dans le microcosme NBA. S’il s’avère que la direction se renseigne réellement, cela peut également être une stratégie de Danny Ainge pour tester la valeur marchande de son joueur. Si aucun retour n’est fait, ou que ce qu’on lui propose en échange ne lui convient pas, on a pu voir avec Omer Asik que Danny sait être sage et ne pas bazarder son effectif s’il ne juge pas la manoeuvre opportune.

Mais ce petit jeu peut aussi être dangereux. Le joueur sera agent libre à la fin de la saison, et pourra donc choisir la destination de son choix. S’il ne se sent pas voulu dans le Massachusetts, il pourrait partir ailleurs, sans aucune contre-partie pour les Celtics. Mais c’est un cercle vicieux, car c’est aussi peut-être pour cette raison que son nom commence à circuler dans la rubrique « transferts ». Affaire à suivre.

 

Que feriez-vous si vous étiez à la place de Danny Ainge ? Si vous optez pour l’échange, quelle contrepartie essayeriez-vous d’obtenir ?

 

Article rédigé par Louis Jullien.

37 Comments on “Jordan Crawford doit-il être transféré ?”

  1. Au cas où mon avis ne serait pas clair dans l'article, je trouve normal que Danny Ainge teste le marché pour un joueur dont la valeur marchande a explosé cette année.

    Jordan Crawford reste pour moi trop imprévisible, je ne suis jamais serein quand il a le ballon. Oui il a fait un début de saison canon, mais ça ne veut pas dire qu'on doit fermer les yeux sur ses difficultés aujourd'hui.

    Je pense qu'il a atteint son maximum, ce n'est pas le genre de joueur que je vois progresser sur le long terme. Si d'autres équipes sont prêtes à lâcher des bons joueurs qui rentrent dans le plan à long terme, je pense qu'il faut sauter sur l'occasion.

    J'ai en effet peur que son retour sur le banc ne lui convienne pas/plus. Qu'il s'entête à essayer de marquer toujours autant, et que ses choix ne s'améliorent pas.

    S'il reste et qu'il me fait mentir sur le terrain, je serai le premier ravi et ferai mon mea culpa, bien évidemment.

    1. Personnellement, je ne crois pas que Crawford pourra jouer mieux que ce début de saison. Il est bon mais me semble assez limité et je n'aime pas les choix qu'il prend.

      Par contre, que pourrions-nous récupérer en échange?

      – Phoenix : Okafor ?
      – Clippers : Dudley ? Collison ?
      – Houston : Motiejunas ? (que vaut-il?)
      – Brooklyn : ???
      – GS : Bazemore ?

      Il a été dit récemment que Brooklyn, Houston et Golden State recherchaient un meneur et que les Clippers vont signer Turkoglu. Cette rumeur me semble fausse, j'espère que j'ai tord.

  2. Même si je reste indécis sur le choix Olynik, jE trouve que AInge gère très bien pour le moment Il a réussi à se débarrasser de Lee au meilleur moment contre un joueur (Bayless) plus complet et polyvalent et qui peut être une super alternative a la mène.

    Si il peut faire la même chose avec Crawford c'est parfait. Ce dernier ne s'inscrira pas sur la durée à Boston. Ok c'est un scoreur incroyable mais il ne sera jamais plus fort qu'actuellement et c'est du coup le bon moment pour récupérer quelque chose d'intéressant. Après la question est de savoir contre qui. Pas de poste 2 ou 4, il y en a trop. Un pivot serait l'idéal mais je ne vois pas qui pourrait correspondre niveau salaire. Un 1eTDD serait un coup de génie de la part de Ainge.

    De toute façon avec le retour de Rondo il est évident qu'il va falloir faire des choix forts. Ce serait une bonne idée de lancer vraiment Brooks et de récupérer quelque chose en échange de crawford. Brooks est selon moi un super joueur qui doit avoir sa chance a Boston. On ne peut pas laisser passer un tel potentiel sans l'avoir mis dans de bonnes conditions. Le départ de Crawford serait le meilleur moyen de lui donner cette chance.

    1. Olynyk a un profil intéressant et une grande marge de progression. Il a montré qu'il avait un esprit combatif et il fait donc l'unanimité à mes yeux.

  3. Danny l’a dit en début de saison, il n’y aura pas d’offre pour Crawford à la fin de l’année. Il a fait une bonne première partie de championnat mais il régresse depuis 1 mois, autant l’échanger quand sa côte est bonne.

    Bayless lui a déjà piquer des minutes, alors le retour de Rondo je n’en parle pas!

    Si Bayless avait une valeur plus importante, ça serait son nom dans les rumeurs.

    Crawford ne fera pas mieux que ce qu’il a fait durant les premiers mois, il risque plus de retomber dans ses travers que de devenir un top joueur.

    Par contre, faut pas le lâcher pour un joueur moindre ou un long contrat car son intérêt vient aussi de son contrat expirant. Je préfère un TDD qu’un joueur moyen sui possède encore 3 ans de contrat.

  4. On est actuellement avec 7 Guard : Rondo / Bradley / Crawford / Brooks / Bogans / Pressey / Bayless.
    Rondo va revenir et bouffé + d'une trentaine de minutes, Bradley fait partie des intouchables également. Pressey ne va pas partir, personne en voudra de toute façon pour l'instant. J'aimerais qu'on garde Brooks (il faut qu'on le fasse jouer 20 – 25 minutes sur une dizaine de matchs pour voir ce qu'il vaut réellement : ça pourra d'ailleurs faire monter sa valeur marchande ou convaincre qu'il a sa place dans l'effectif). Bogans sera couper cet été. Et Bayless ne peut pas être transférer dans la foulée.
    Crawford à une belle valeur marchande et va voir son temps de jeu diminué…
    Je pense qu'il faut le trader, surtout qu'on ne pourra pas le resigner cet été (contrat de Bradley oblige).
    La meilleure affaire possible est de le trader.. mais pas contre n'importe quoi :
    -Un tour de Draft ou un joueur bon mais blesser (Okafor ?) , ou un très bon joueur qui ne joue pas énormément (Kirlienko ?).
    -ça serait cool aussi de se délaisser d'un contrat pourri (Wallace – Bogans – Humphries )
    Il y a aussi une autre possibilité qui s'appelle.. trader du lourd : Crawford + Green + Humphries + 1 Tdd par exemple et ainsi récupérer du all-stars comme on avait fait pour Allen et Garnett.. c'est peut-être ça le plan de Ainge

    1. Kirilienko ne jouait pas parcequ'il était blessé, je ne pense pas que les Nets le laisseront partir comme ça.

      Parmi tes 3 contrats pourris, je n'en vois qu'un puisque Bogans et Humphries ne compteront plus rien l'année prochaine. Et pour refiler Wallace, faudra pas s'attendre à du All-Star en échange, et il faudra surement lâcher du lourd.

      Les TDD c'est bien mais faut voir l'équipe en face (celui des Rockets, des Warriors ou des Clippers ne devrait pas être bon, Brooklyn n'en a plus, donc il reste les Suns dont le GM est loin d'être con, et connait parfaitement Danny Ainge).

      J'avoue que pour le moment j'ai du mal à voir contre qui/quoi on peut l'échanger, tout en restant persuadé que c'est la meilleure des choses à faire !

        1. Bah voilà j'ai lu de travers, mea culpa.

          Mais si on reprend ton idée de Crawford + Green + Humphries + TDD, quel All Star actuel vois-tu venir renforcer les rangs de Boston ?
          Sachant qu'en plus on a Rondo à prolonger l'année prochaine, niveau salaires c'est pas évident.

          1. Ce n'est pas grave ^^

            Je ne sais pas, si on lache Green il faut donc trouver un poste 3 ( la draft ? ).
            Ou alors : TDD + Green + Bass + Crawford vs Anthony ? NY récupère donc une contre-partie dans l'optique ou Carmelo s'en irait et surtout un tour de draft.
            Sinon je pense à : Crawford + Green + un de nos deux TDD vs Horford : on récupère un pivot qui est le poste manquant et en plus il ne jouera pas le reste de la saison nous assurant une bonne place à la draft ! tandis que Atlanta récupère un Crawford pour faire une belle rotation avec Teague et Lou + Green qui est toujours bon à prendre.
            Au niveau des salaires tout marche (j'ai testé) apès ça semble pas trop faisaible et il faudrait peut-être rajouter un élément mais Ainge est capable de nous faire un truc du genre

          2. L'idée pour melo est bonne, c'est mon souhait depuis quelque temps.
            Apres s'il reussit a faire les playoff, je pense qu'il ne voudra plus partir malgré le fait qu'il ny' a aucun futur a NY.

          3. Non mais là je suis dégouté..
            Les matchs je vais en regarder beaucoup moins c'est sur, on va se reconcentrer sur les cours, regarder le retour de Rondo, le match contre les Nets en live et sinon le reste en replay. Je ne me couche plus à 3H ^^

    1. Sur le premier : pour les Rockets, je ne vois pas l'intérêt de récupérer Green alors qu'ils ont Chandler Parsons qui fait un boulot excellent. à l'inverse pour les Celtics ça laisse Gerald Wallace comme seul ailier (cauchemar) et ça fait un ailier fort de plus.

      Sur le second : Pourquoi ne pas directement faire commerce avec les Rockets ? Car là techniquement on perd Crawford + Green + Bass contre Asik. ça fait très cher quand même quand on sait que Lee + Bass ça a failli marcher.

    2. Dsl mais je trouve que tes deux trades font désohnneur à Green! Ok il a déçu mais tu penses vraiment qu'il vaut moins que Asik?

      1. Un ailier on va pouvoir en recruter un à la draft, il y en a quelques uns de bien sympa, des pivots… Ca va être plus compliqué, il y en a pas un tt les 4 matins qui peut direct avoir un impact.

        1. Ouais mais les bons ailiers à la draft : Parker et Wiggins Top3 et McDermott à la limite mais bon …
          Ouais c'est vrai mais Green c'est quand même quelque chose…et puis Asik c'est quand même un gars qui ne jouait que 10 minutes par match y'a 1 an et demi !!

  5. On recupere un pick des suns contre crawford puis on refait un trade bass+brooks+pick des suns contre asik.
    On a notre pivot, les rocket leur pick, les suns quelqu'un qui score en l'absence de bledsoe.

  6. Bon on a tous vu le trade qu'on a fait !
    je le résume pour ceux qui n'ont pas vu l'info : Crawford + Brooks vs un tour de draft protégé de Phila, et Joel Anthony et ses 4Ms qui seront encore valable l'année prochaine.
    Tout est pour le tanking maintenant avec 3 choix de draft : le notre (qui sera très bon) celui d'Atlanta (20ème place probablement) et celui de Phila.
    Voici ce que je pense de la tactique de Ainge ou du moins ce que j'en espere :
    le même coup qu'en 2007, ça y ressemble en tout cas.
    On balance une saison histoire de récupérer du gros à une draft qui s'annonce historique. Et au lieu de dévelloper nos joueurs on va les balancer contre des stars où les franchises n'aurait pas les moyens de les retenir lorsqu'ils deviendrait Free Agent.
    Et là je pense à Kévin Durant. Je pense à Kévin Love, à Horford, à Carmelo Anthony, je pense à beaucoup de monde en faite.
    Après la déception du trade je deviens optimiste, trop peut-être mais voilà ma vision des choses : Qu'en pensez-vous ?

Comments are closed.