Programme de la semaine n°13 : le trio réuni

La semaine dernière était chargée en émotions pour les fans des Celtics avec le retour de Rajon Rondo presque un an après sa blessure au genou.

La semaine qui arrive risque de l’être tout autant avec la réception de Brooklyn dimanche prochain. Paul Pierce et Kevin Garnett feront leur grand retour au TD Garden, et sans aucun doute que le public saura réserver un accueil triomphal à ces deux futurs Hall of Famers.

Mais d’ici là, Boston affrontera les deux principaux concernés dans la lutte au MVP, à savoir LeBron James et Kevin Durant.

 

Match 43 : Mardi 21 janvier à 19h30 (01h30 en France) @ Miami Heat

Miami
Jeff Green avait donné la victoire au Celtics la dernière fois

On commence donc par un gros morceau. Une visite à l’American Airlines Arena pour y affronter les double-champions en titre. Début novembre, cela avait plutôt bien réussi aux Celtics avec une victoire sur un trois points victorieux de Jeff Green.

Cette fois-ci Rajon Rondo sera présent et le meneur admet que Miami ne tient toujours pas une grande place dans son coeur :

« Ce n’est plus une rivalité, mais je les déteste toujours autant. »

Le n°9 a beau étouffer ça dans en expliquant qu’il n’aime pas grand monde hormis ses coéquipiers quand il est sur un terrain, on sent quand même que ce match a quelque chose de spécial pour lui. Il faudra voir combien de minutes Brad Stevens le laisse sur le terrain, sachant que Jerryd Bayless est incertain après s’être tordu l’orteil lors du dernier match.

Miami connait une passe compliquée après un road-trip à l’Est conclu par quatre défaites en six rencontres. La dernière en date est celle à Atlanta hier soir, avec une défense passoire (121 points encaissés, 52% aux tirs pour les Hawks). Attention néanmoins, le Heat voudra se ressaisir. Dwyane Wade ne joue pas les Back-to-back avec Miami. comme il n’a pas joué hier, il devrait être en tenue ce soir. A noter aussi que Ray Allen était en forme hier (100% aux tirs, 4/4 de loin).

Enfin notons que ce sera l’occasion pour Joel Anthony de retrouver son ancien public. On imagine qu’il aura droit à un bon accueil, et qui sait, il jouera peut-être ses premières minutes avec le maillot vert..

 

Match 44 : Mercredi 22 janvier à 19h (01h en France) @ Washington Wizards

John Wall a la main chaude
John Wall a la main chaude

Le lendemain les Celtics se déplaceront dans la capitale fédérale, et ce n’est malheureusement pas pour rendre visite à la Maison Blanche.

Les Wizards sont sur une bonne série avec quatre victoires en cinq matchs (deux fois contre Chicago, Miami notamment). Après avoir réussi à revenir à la quatrième place à l’Est avec un bilan équilibré (20-20, à égalité avec Toronto et Chicago), les Wizards voudront faire le plein de confiance avant de s’envoler pour un road-trip infernal à l’Ouest et de rencontrer 6 des 8 playoffables à l’Ouest sur les onze prochains matchs.

Il faudra faire attention à la paire Wall-Beal qui peut prendre véritablement feu à chaque instant. Il faudra aussi protéger le rebond pour éviter que Nene ou Gortat ne prennent des rebonds offensifs et donnent ainsi des secondes chances au reste de l’équipe.

Le plus gros problème réside sans doute dans le fait que c’est le deuxième match d’un back-to-back, et les statistiques des Celtics dans ce genre de match ne sont pas bonnes :

  • Un bilan médiocre de 2 victoires (dont celle à Miami en début de saison) et 9 défaites.
  • Une attaque faiblarde avec 93.2 points inscrits en moyenne (96.1 de moyenne quand au moins un jour de repos)
  • Une défense moins efficace avec 101.3 points encaissés en moyenne (98 de moyenne quand au moins un jour de repos)

Cette saison, les Wizards étaient venus s’imposer au TD Garden en décembre. Les Celtics avaient comme trop souvent lâché prise après un excellent premier quart-temps (30-14 mais défaite 99-106.

 

Match 45 : Vendredi 24 janvier à 19h30 (01h30 en France) contre Oklahoma City Thunder

Semaine sous le signe des retrouvailles pour Jeff Green et Kendrick Perkins également
Semaine sous le signe des retrouvailles pour Jeff Green et Kendrick Perkins également

96-119. C’est sur ce score que les Celtics s’étaient inclinés à Oklahoma il y a une quinzaine de jours. Depuis le Thunder a perdu trois fois en sept matchs (Denver, Utah et Memphis). Avant de venir au TD Garden ils auront deux tests très sérieux face à leurs concurrents directs pour la première place à l’Ouest : les Spurs et les Blazers.

Reggie Jackson et Jeremy Lamb ont haussé leurs niveaux de jeu depuis la blessure de Westbrook, et Kevin Durant joue toujours sur une autre planète (54 points cette semaine). Il faudra essayer de limiter la casse face aux titulaires et tenter de bouger leurs remplaçants (moins de 25 points de moyenne lors de leurs trois derniers matchs, 59 points pour les remplaçants des Celtics face aux Lakers vendredi dernier).

 

Match 46 : Dimanche 26 janvier à 18h30 (0h30 en France) contre Brooklyn Nets

Match très spécial pour ces deux légendes
Match très spécial pour ces deux légendes

C’est LE match que tous les fans des Celtics avaient coché dans leur agenda en début de saison. Le désormais ex capitaine des Celtics de retour au TD Garden, mais pour la première depuis de sa carrière NBA, ce sera avec le maillot visiteur qu’il foulera ce parquet mythique. Que dire également de KG ? Lui qui est une boule d’émotions sera certainement ému de revenir aussi.

Nul doute que l’accueil sera chaleureux, et l’hommage à la hauteur de ce qu’ils ont apporté à la franchise. Et forcément, voir les hommes jouer en noir & blanc devrait rendre le public un brin nostalgique. Brad Stevens aura la lourde tâche d’essayer de garder ses joueurs concentrés pour cette rencontre « gala » où l’attention sera ailleurs. Ah oui j’oubliais, c’est le retour de Jason Terry aussi.

Les Nets qui ont connu un début de saison difficile semblent en plus trouver de la cohérence dernièrement. Avec sept victoires sur leurs huit derniers matchs, Brooklyn est en forme, en atteste leur démonstration lors du derby new-yorkais. Joe Johnson est l’homme en forme avec 25 points de moyenne sur les cinq dernières sorties des hommes de Jason Kidd.

 

Pronostic :

1-3. Je trouve que tous les matchs de la semaine sont extrêmement compliqués. Et soyons clairs, si l’équipe affiche un niveau de jeu comme à Orlando, ça ne sert à rien d’espérer ne serait-ce qu’une victoire. Malgré tout je pense que nous aurons une surprise. Je n’arrive pas à anticiper sur lequel de ces matchs l’équipe se donnera les moyens de gagner, mais je n’imagine pas les Celtics fanny dimanche soir.

La période est en tout cas compliquée. En plus de résultats médiocres, les rumeurs de transferts continuent de paraitre ici ou là, entre Bass, Green ou Rondo (et malheureusement toujours pas de Wallace). J’espère que Joel Anthony et Johnson (issu de D-League) joueront un peu histoire de voir ce qu’ils peuvent apporter comme solutions.

Il reste tout juste un mois avant la date limite des transferts. Il faut s’attendre à voir une nouvelle rumeur presque chaque jour, et surement du mouvement avant cette date butoir.

 

Article rédigé par Louis Jullien