Programme de la semaine n°14 : duels en basse altitude !

Les Celtics sont encore passés tous proches de faire une semaine blanche. Une seule petite victoire en quatre rencontres, après prolongation sur le terrain de Washington.

Il faut dire qu’avec Miami, OKC et Brooklyn (version 2014), les adversaires étaient de taille. La semaine qui s’annonce parait beaucoup plus abordable. Les actuels 9ème, 13ème et 14ème de la conférence Est se dressent sur le chemin des celtes. Le bilan cumulé de ces équipes fait mal aux yeux : 58 victoires et 122 défaites.

Capture d’écran 2014-01-28 à 15.47.23

 

Match 47 : Mardi 28 janvier à 19h30 (01h30 en France) @ New York Knicks

Carmelo après ses 62 points face aux Bobcats
Carmelo après ses 62 points face aux Bobcats

Qu’il parait déjà loin le jour où les Celtics sont venus s’imposer de 41 points au Madison Square Garden. C’était le 8 décembre dernier. Depuis, les Celtics en sont à 5 victoires pour 19 défaites. New-York était alors au fond du trou avec un bilan famélique (5-14). Ils ont quelque peu redressé la barre avec un bilan presque à l’équilibre (12-13) depuis cette défaite humiliante.

Surtout, Carmelo Anthony semble en état de grâce dernièrement. 35 points, 5 passes et 4 rebonds lors de leur dernière victoire face aux Lakers. Et bien sûr sa performance historique face aux Bobcats : 62 points à 65.7% (54.5% de loin) et 13 rebonds ! Avec en plus les retours de Raymond Felton et de Tyson Chandler, le jeu des Knicks parait plus équilibré et le pivot offre pas mal de secondes possessions à ses partenaires en boxant la balle au rebond.

Ce sera un gros challenge pour Jeff Green et le secteur intérieur des Celtics. Contenir Melo et éloigner Chandler du cercle seront les deux missions principales demain soir. Les esprits quelque peu distraits par la venue de Paul Pierce et Kevin Garnett au TD Garden pourront de nouveau se concentrer sur le jeu. Cela dit, entre la 24ème et la 26ème attaque de la ligue, pas certain que le spectacle soit au rendez-vous…

 

Match 48 : Mercredi 29 janvier à 19h30 (01h30 en France) contre Philadelphia 76ers

MCW vs Rondo, triple double en vue ?
MCW vs Rondo, triple double en vue ?

Première fois de la saison que les Sixers croiseront la route des Celtics. Les deux équipes rivalisent pour atteindre les bas-fonds de la conférence Est. Deux victoires en onze rencontres pour Philadelphia. Deux sur seize pour les hommes en vert et blanc. Une lutte féroce donc. Dans les duels qui promettent, on peut noter la rencontre entre Michael Carter-Williams et Rajon Rondo, deux joueurs capables de noircir la feuille de statistiques.

Avec 109.5 points encaissés par rencontre, les joueurs de Phily possèdent la pire défense de toute la NBA. Si les Celtics veulent faire un festival offensif, ce pourrait être le bon moment. A condition de produire les efforts sur 48 minutes évidemment, et de ne pas afficher les mêmes pourcentages que face aux Nets. Du spectacle, il pourrait bien y en avoir. Philadelphia est dans les toutes meilleures équipes en interceptions, mais est également l’équipe qui se fait chipper le plus de ballons. On pourrait donc assister à quelques belles contre-attaques.

Les Celtics auront le désavantage de jouer en back-to-back, mais si vous savez ces matchs où on marque moins de points, où on en encaisse plus et où on gagne que trop rarement (3-9). Mais pour autant pas question de s’avouer vaincus avant d’en débattre sur le parquet. Les deux équipes équipes sont des rivales de longue date (4 finales de conférence au début des années 80′) et ne s’aiment pas beaucoup. Les 76ers sont considérés comme les plus grands rivaux des Celtics à l’Est dans l’histoire, avec 19 séries de Playoffs (record NBA) avec 12 victoires des Celtics, évidemment (coucou les copains de sixers.debats-sports.com).

 

Match 49 : Dimanche 02 février à 18h (minuit en France) contre Orlando Magic

Pourquoi j'ai pas eu droit à la même ovation que KG et Paulo ?
Pourquoi j’ai pas eu droit à la même ovation que KG et Paulo ?

Après MCW c’est un autre bon rookie qui rend visite au TD Garden en la personne de Victor Oladipo. Ce sont tout simplement les deux derniers lauréat du rookie du mois à l’Est (novembre pour MCW, décembre pour Oladipo). Pour sa première dans le Massachusetts, il avait connu la défaite. Les Celtics avaient réalisé leur match le plus accompli en attaque cette saison avec 120 points inscrits (mais 105 encaissés, signe d’un rythme de match digne de la conférence Ouest).

C’est la dernière fois de la saison qu’Orlando et Boston se feront face. Pour le moment les Celtics mènent 2-1 dans les confrontations directes. Mais le dernier match en Floride avaient vu les hommes de Jacques Vaughn l’emporter dans un match soporifique au possible. Et encore le terme est faible. Tout comme les Sixers et les Celtics, le Magic se donne du mal pour obtenir un bon choix à la draft. Avec seulement deux victoires sur les quinze derniers matchs, ils tiennent la cadence.

Avec « Big Baby » sur le parquet, cela fera une nouvelle visite d’un joueur titrée en 2008 (lui aussi avait eu droit à sa vidéo hommage lors de son retour). Dernièrement, ce sont plutôt les quatre autres membres du cinq majeur qui se montrent à tour de rôle : le rookie Oladipo, l’ailier Aaron Afflalo, le vétéran Jameer Nelson (meilleur passeur de l’histoire du club) et surtout Tobias Harris, auteur de son meilleur match en carrière face aux Lakers avec 28 points et 20 rebonds. Orlando, à qui le tour ?

 

Pronostic :

Défaite face aux Knicks et j’espère une victoire face à une des deux autres équipes. Ou alors on vise clairement et ouvertement le first pick et on saborde cette semaine face à des concurrents directs. J’espère que Rondo jouera plus juste, que Chris Johnson continuera de bien faire et que Green enchainera deux matchs corrects.

 

Article rédigé par Louis Jullien