Programme de la semaine n°16 : le grand écart !

Hormis la défaite logique face aux Mavs hier soir, la semaine écoulée s’est montrée plutôt positive pour les Celtics. Deux victoires face aux Sixers et aux Kings, un Rajon Rondo qui joue désormais sans limite de temps de jeu et qui retrouve du rythme, un Jared Sullinger tout juste nommé joueur de la semaine à l’Est et le très efficace Chris Johnson prolongé pour le reste de la saison (et plus si affinités).

La semaine qui arrive sera courte avec uniquement deux matchs. La faute au All Star Weekend qui aura lieu le week-end prochain à la Nouvelle-Orléans. Ce sera l’occasion pour les joueurs de se reposer, sauf évidemment pour le tandem Sullynyk. Jared et Kelly joueront ensemble lors du BBVA Rising Star Challenge (c’était plus simple quand ça s’appelait Rookie Game).

Deux matchs cette semaine donc, deux extrêmes puisque ce soir les Celtics rendent visite aux Bucks, cancres de la NBA, et que mercredi ce sera les Spurs de San Antonio, actuels 3èmes de la ligue qui joueront au TD Garden.

 

Match 53 : Lundi 10 février à 20h (02h en France) @ Milwaukee Bucks

Les Celtics avaient perdu le dernier match à Milwaukee
Les Celtics avaient perdu le dernier match à Milwaukee

Une victoire pour l’honneur ! Ce sera la dernière fois de la saison que les Bucks et les Celtics verront leurs chemins se croiser. Pour le moment, Milwaukee mène la série 2-1. Ce serait vraiment moche de perdre 3 matchs face à une équipe qui n’a gagné que 18% de ses rencontres. Si on ramène les statistiques sur 100 possessions, les Bucks possèdent la pire attaque de la ligue, et la 29ème défense.

Réussir à perdre la série constituerai alors une sorte d’exploit. Mais attention, impossible n’est pas celte. De plus les Bucks auront le double avantage de recevoir et d’avoir eu un jour de repos. Les Celtics n’auront pas ce luxe, et Rajon Rondo sera très certainement mis à l’écart pour ne pas prendre de risque avec son genou.

Il faudra faire attention à deux joueurs qui sont plutôt en forme ces derniers temps : Brandon Knight et Khris Middleton. Il ne faut pas non plus enterrer Giannis Antetokounmpo. Même s’il semble heurter de plein fouet le rookie wall (0/8 au dernier match), il nous avait fait mal la dernière fois, et Boston a tendance à remettre des joueurs ou des équipes fébriles dans le droit chemin. Méfiance donc. 

Carlos Delfino et Caron Butler sont toujours blessés, et pas moins de cinq joueurs ne sont pas assurés de pouvoir tenir leur place cette nuit en raison de quelques pépins physiques : O.J. Mayo (malade), Luke Ridnour (dos), Larry Sanders (tête), Ekpe Udoh (cheville) et Ersan Ilyasova (dos).


Match 54 :
 Mercredi 12 février à 19h30 (01h30 en France) contre San Antonio Spurs

Rare photo de Sullinger qui se fait avoir au rebond.
Rare photo de Sullinger qui se fait avoir au rebond.

Sans faire offense aux supporters des Bucks, ce sera une autre paire de manches mercredi. Les Spurs aussi sont diminués avec Manu Ginobili et Kawhi Leonard absents pour encore quelques temps. Tiago Splitter est lui régulièrement préservé car il revient de blessure (à l’image d’un Rondo). Joli duel au poste de meneur avec Parker – Rondo en perspective. Duel également sous les panneaux avec un Sullinger – Diaw qui promet, bataille de fessiers rebondis pour le rebond.

Le collectif des Spurs est toujours aussi bien huilé, Tim Duncan montre que l’âge n’a pas d’emprise sur lui (Nowitzki non plus, on a pu le voir), et surtout les joueur de San Antonio restent sérieux et appliqués malgré les absences sur blessure. 9ème attaque et 6ème défense de la ligue (7ème et 5ème sur 100 possessions), SA reste la valeur sûre que l’on connait.

 

Pronostic :

Une victoire et une défaite, dans cet ordre évidemment. Mais sur la dizaine de jours qui arrive, ce ne seront pas forcément les résultats de ces deux matchs qui compteront le plus pour la saison des Celtics. Brandon Bass et Jeff Green alimentent la rubrique rumeur de transferts. Nul doute que Danny Ainge s’active, et on devrait alors être fixés le 20 février : Playoffs ? Draft ? Il faudra faire un choix, les dix jours qui s’annoncent apporteront leur lot de surprises, et on l’espère avec, leur lot de réponses.

 

Article rédigé par Louis Jullien