Le programme des workouts des Celtics

Afin de sélectionner le meilleur joueur disponible le soir de la draft, les Celtics vont organiser dans les prochaines semaines une série de workouts afin de tester un certain nombre de prospects. Un premier programme a été dévoilé aujourd’hui, et nous souhaitons vous aider à mieux connaître les jeunes talents qui pourraient rejoindre les Celtics.

La draft est désormais dans trente jours. Les Celtics possèdent à ce jour le pick #6 et le pick #17. Dans l’optique (éventuelle) de garder ces choix, la franchise a programmé cinq sessions de workouts.

Dans un premier temps, un workout sera effectué uniquement pour observer Marcus Smart, le meneur d’Oklahoma State prévu dans le top 8 de la draft. Cette année, il a compilé 18 points, 5,9 rebonds et 4,8 passes. Peu adroit, il est néanmoins capable de faire à peu près tout sur le terrain, et est parfois comparé à Russell Westbrook. Pour nous, le sélectionner serait peu judicieux car il paraît faible mentalement, et évolue au même poste que Rajon Rondo. Pour la franchise, c’est légèrement différent puisque Danny Ainge a déclaré beaucoup apprécier le prospect, qui est présenté dans cette vidéo.

 

Marcus Smart semble actuellement être le seul prospect du Top 10 à avoir un workout programmé avec les Celtics. Pour les suivants, cela semble plutôt concerner le pick #17. Un premier rassemblement aura lieu visiblement le 3 juin et réunira :

T.J Warren : Ailier de NC State, il marquait 24,9 points par match cette saison. Pur scoreur, il est doté d’une bonne adresse au tir (53% sur la saison) et d’une bonne agressivité, comme en témoignent les 6,5 lancers-francs qu’il tente par match. Voici sa présentation :

 

KJ McDaniels : Actuellement classé 22è dans les différentes mocks drafts, il grimpe peu à peu grâce à sa verticalité et sa capacité à devenir un grand défenseur. L’ailier fort a rendu de jolies feuilles de statistiques à Clemson et a terminé la saison avec 17,1 points, 7,1 rebonds et 2,8 contres de moyenne. Solide.

P.J Hairston : Arrière, Hairston a passé l’année précédente en D-League, du côté des Texas Legends où il a scoré 21,8 points de moyenne par match. Gros shooteur, il a tenté plus de 8 tirs par match derrière l’arc cette saison, avec une réussite plus que correcte de 36%. Malheureusement, lui aussi semble faible mentalement, et le sélectionner serait un risque.

 

Kyle Anderson : Poste 3 de 2m07, Kyle Anderson évolue plutôt comme un poste 4 fuyant. Cette saison, il a rendu la plus belle feuille statistique du pays, avec 14,6 points, 8,8 rebonds, 6,6 passes et presque deux interceptions par match. Impressionnant. En plus de ça, il rend des pourcentages impeccables : 48% aux tirs et 48% derrière l’arc. Actuellement prévu en 24è position, ça ne serait pas étonnant qu’il grimpe dans la draft.

Cleanthony Early : Joueur de Wichita State la saison dernière, Early est un poste 3 de 2m03, doté d’une énorme détente (mesurée à plus d’un mètre). Il affiche lui aussi de gros pourcentages (49% aux tirs, 39% à trois points et 84% sur la ligne des lancers) et se révèle être un gros défenseur. Le principal défaut est en réalité son âge (23 ans déjà). En effet, il va être le seul prospect testé par Boston étant dans son année senior.


Voilà une rapide présentation des prospects invités aux deux premiers workouts de la franchise en vue de la draft le 26 juin au soir. Si Marcus Smart va être observé car probablement disponible au sixième choix, ça ne sera sûrement pas le cas de Joel Embiid, dont les récents workouts ont temporairement rassuré les franchises, et qui devrait donc tenir sa place dans le Top 3 de la draft. Par ailleurs, il n’effectuera pas de workout avec les équipes hors du top 3.

Ensuite, la majorité des prospects ont un profil similaire. Plutôt scoreurs, postes extérieurs, et surtout, disponibles pour le pick #17. Danny Ainge aurait-il une idée derrière la tête ? Nous n’en sommes pas là, mais ces workouts peuvent donner une première idée du profil recherché par les Celtics avec ce dix-septième choix.

Article rédigé par Baptiste Godreau, tiré de l’article de CelticsLife  » Celtics schedule draft workouts for seven players, get to know each of them  »

5 Comments on “Le programme des workouts des Celtics”

  1. Je pense très honnêtement que Smart serait le meilleur choix à faire pour Boston si il est encore présent, surtout qu'il peut jouer poste 2
    On aura pas d'excellent pivot (Embiid quoi) à cette draft avec notre premier choix, le 17 ème choix pourrait se concentrer davantage dessus, avec notamment Nurkic si il est toujours présent.

    1. Je trouve qu'il fait doublon avec Rondo quand même, la raquette n'est pas assez grande pour les deux, même si Rondo s'est beaucoup amélioré dans le tir à mi-distance.
      En espérant que Julius Randle soit encore dispo au spot 6 (ce dont je crois peu probable, mais draftexpress le voit chez nous…), il ferait une belle paire avec Rondo, et on peut ensuite échanger Sully +TDD17 et autres futurs TDD + gros contrat style Wallace (ce sera un crêve coeur, mais il faut dire que Randle a beaucoup plus de potentiel et sera surement sauf blessures all star) contre un SF sympa genre Hayward ou Carmelo (on peut rêver, non??).

      1. Je pense qu'il pourrait être bon avec Rondo car contrairement à ce dernier, Smart n'a pas besoin de la balle pour bien jouer, il peut assumer clairement la défense au poste 2, et il est promis à un avenir plus beau que celui de Bradley.
        De pluS, le profil de Bradley pourrait intéresser bon nombre d'équipe comme Milwaukee qui a Sanders comme Pivot mais qui peut faire rentrer Henson dans son 5.

        1. Dans ce cas là autant échanger Marcus Smart directement, car à terme si on le conserve, il coutera le départ de Rondo et Bradley, et touchera bcp plus de salaire que Bradley…

  2. Je prends pas smart, meme si un duo avec rondo est interresant. Concernan le pick 17, daniels peut vraiment etre un steal comme rondo, bradley ou sullinger. Early est egalementt tres interresant pour l'avoir vu jouer, une boule tonique.

Comments are closed.