Rajon Rondo nerveux en vue de la saison prochaine ?

Récemment très présent aux workouts pré-draft ou aux entraînements avec le groupe restreint des Celtics, Rajon Rondo travaille énormément. A l’occasion d’un entretien avec Chris Forsberg d’ESPN, Brad Stevens a tenu à rappeler à quel point le meneur All-Star avait à coeur de montrer le travail qu’il avait effectué depuis son retour de blessure, au point qu’une certaine nervosité pourrait l’habiter.

Ça n’est que mon opinion, mais je pense que Rajon est un peu nerveux à l’idée de revenir et de rejouer. C’est ce que je perçois de son éthique de travail. Sur les dix derniers jours, il a toujours été avec nous, en petit groupe. C’est loin d’être le cas pour tous les gars aussi accomplis et expérimentés que lui.

Il poursuit :

Il a seulement joué 30 matchs la saison dernière, et je pense qu’il ne s’est jamais senti aussi bien qu’il aurait voulu l’être. Il a pris match après match, en grande partie à cause de son retour de blessure. Maintenant, il a eu du temps pour se renforcer, pour aller à la salle de musculation, pour travailler son dribble, son tir… Il a l’air bien. Physiquement, il est même impressionnant. Il a énormément travaillé, et ça place la barre haute pour nos plus jeunes joueurs. Vraiment, ça nous aide beaucoup.

Revenu de blessure en janvier, il a compilé 11,7 points, 9,8 passes et 5,5 rebonds en 33 minutes de jeu cette saison. Dans le cadre de sa rééducation, le meneur n’a disputé aucun back-to-back. Sa reprise a été gérée d’une main de maître par la franchise, ne mettant jamais en danger son genou et le laissant revenir à son rythme. C’est pour cela que la prochaine saison de Rondo s’avère être décisive puisqu’il devra jouer 82 matchs à fond, chose qu’il n’a pas fait depuis sa blessure. Que le capitaine des Celtics manifeste des signes d’anxiété n’aurait rien de surprenant. La saison qui arrive va aussi être sa première en tant que réel leader de la franchise, puisque la dernière n’a pas été complète. Toujours aussi travailleur, il semble que Rondo souhaite définitivement laisser cette fâcheuse blessure derrière lui, et attaquer en octobre à 120%.

La semaine dernière, Rajon Rondo a également annoncé qu’il allait passer plus de temps à Boston que les étés précédents, toujours dans le but de revenir au top.

Mon été a été très calme. J’ai uniquement été à Waltham faire mes exos de rééducation le matin, et shooter des lancers-francs le soir. Je me suis entraîné à Boston, je travaille avec le staff chaque jour. Avec Bryan Doo sur le plan physique, mais aussi Ed Lacerte.

Bien qu’ayant huit saisons dans la ligue à son actif, Rondo démontre chaque saison un peu plus sa motivation et son envie d’être meilleur, de combler les lacunes dans son jeu telles que le shoot extérieur. Brad Stevens a ajouté pour finir que son capitaine avait été très bien coaché dans le passé, et qu’il ne serait pas compliqué pour Rondo d’assimiler les quelques modifications apportées au système des Celtics. Voyant à quel point chaque article américain est élogieux vis-à-vis de l’intersaison de Rondo, cela semble clair qu’il sera au meilleur de sa forme à  la reprise du championnat… ce qui n’est pas pour nous déplaire, au contraire, puisqu’un grand Rondo sera nécessaire pour réaliser une belle saison, Love ou pas Love.

Article rédigé par Baptiste Godreau, inspiré de : « Stevens on Rondo, « anxious » for next year »

2 Comments on “Rajon Rondo nerveux en vue de la saison prochaine ?”

  1. Ça a l’air tout bonnement excellent de voir le FP s’investir autant dans l’équipe! J’ai hâte!

  2. Super tout ça, j'espère qu'il tordra le coup à tout ceux qui rigoler de Rajon en FP, en leader d'un équipe…

Comments are closed.