Mailbag 26/07/2014 : premier bilan estival

Après quelques semaines d’absence, revoici la formule du mailbag, dans laquelle vous nous posez des questions sur l’actualité des Celtics, auxquelles nous tentons de répondre. Le sujet de cet épisode ? L’été 2015, ainsi que les nouvelles recrues de Boston.

 

La fin de Jeff Green ? Non. Maintenant, il est vrai que sa situation a quelque peu changé avec l’arrivée dans l’effectif d’Evan Turner. Étant donné que l’ancien Pacer peut tout à fait prétendre à une place de titulaire, un trade de Jeff Green serait beaucoup moins pénalisant sur le plan sportif pour les Celtics, puisqu’un joueur au talent presque égal ou légèrement inférieur peut assurer derrière. Donc quelque part, oui, Jeff Green est peut-être plus en danger puisque plus facilement échangeable (et remplaçable). Mais ce n’est en tout cas pas la fin de Green, simplement probablement un changement de rôle. En effet, l’arrivée de Turner pourrait pousser Jeff à sortir du banc et à retrouver un rôle qui lui convient mieux, sans la pression qu’il a pu subir l’an passé. Du moins, c’est ce nouveau rôle que nous aimerions voir attribué à Jeff Green pour la saison prochaine.

 

Pour Tyler Zeller, tout va dépendre de la suite de l’été des Celtics. Si Boston parvient à enrôler un poste 5 par n’importe quel moyen, il évoluera en rotation de celui-ci. Seulement, à l’heure actuelle, il est bien plus que ça. Étant le seul véritable pivot de l’équipe (bon, c’est vrai, avec Vitor Faverani et Joël Anthony), il est bien parti pour être le starter de l’équipe à ce poste. Dans le jeu, il va être un atout énorme pour permettre à Rajon Rondo de jouer sur pick & roll, puisque c’est sa grande force en attaque. Quant à Kelly Olynyk, nous y répondons juste après.

 

Kelly Olynyk va poursuivre tout doucement sa progression l’an prochain. Plutôt en jambes et dominant encore une fois cette année en Summer League, il devrait avoir un rôle similaire à celui de la saison dernière en saison régulière. S’il a beaucoup travaillé physiquement cet été, il doit désormais encore progresser sur son shoot extérieur comme a pu le faire Jared Sullinger afin d’améliorer ses pourcentages derrière l’arc déjà très corrects (35% aux tirs mais sur un faible volume de tirs) afin de prendre plus de tirs. En rotation sur les postes intérieurs, il devrait jouer une vingtaine de minutes, et il serait bien pour lui de monter à 10 points et 6 rebonds de moyenne (8,7 points et 5,2 rebonds de moyenne la saison passée). 

 

En effet, depuis l’arrivée d’Evan Turner, les Celtics possèdent 18 joueurs sous contrat dont pas moins de onze sur les postes arrières, c’est donc vraisemblablement sur ces postes que les Celtics vont devoir faire du ménage. Tout d’abord, avec une Summer League moyenne et une saison quasi vierge l’année dernière, Chris Babb devrait logiquement quitter Boston. Ensuite, Keith Bogans, que le front court essaie toujours d’inclure dans un trade, ainsi que Chris Johnson devraient suivre.

Quant à l’été prochain, les Celtics sont plutôt dans une bonne position. Le contrat expirant de Marcus Thornton récupéré cet été dans le trade avec les Nets est une aubaine pour les Celtics. Ensuite, à l’été 2015 se posera la question des options de Joel Anthony et Brandon Bass, qui possèdent respectivement cette année des contrats de 3,8 et 6,9 millions de dollars. Si les Celtics venaient à renoncer à leurs droits, ils libèreraient énormément de cap et seront alors en mesure de signer un agent libre intéressant. De plus, Danny Ainge continue d’amasser les tours de draft, qui seront très utiles à ce moment là, ou plus tôt dans la saison. Globalement, Boston possède une grande marge de manoeuvre.

 

Boston veut Rajon et c’est réciproque. Cette intersaison nous a offert l’opportunité de rêver d’un joueur tel que Love, qui aurait à merveille complémenté Rondo et permis d’afficher des ambitions claires dans l’optique de prolonger celui-ci. C’est donc un semi-échec. Contractuellement, Rondo n’avait de toute façon aucun intérêt à prolonger chez nous sans passer par la case agent libre, qu’il n’a jamais connue auparavant. Maintenant, non, il me semble évident qu’il ne sera pas transféré cette saison. Il est trop tard pour cela. Quelle équipe prendra le risque de faire venir un tel joueur, avec ses bons et ses mauvais côtés, pour un an s’il est transféré cet été, ou trois mois si c’est en février ? Il est si taciturne, caractériel et possède un jeu si particulier que je ne vois pas quel GM pourrait chambouler son effectif pour un an (au mieux) sans savoir s’il prendra ses marques ailleurs que dans le Massachusetts.

 

Enfin, sur Facebook, vous nous avez demandé si Kevin Love viendra toujours au TD Garden. Oui, il y viendra, mais pas sous le maillot Celtic. Désormais, les Cavs, les Warriors et même les Bulls sont mieux placés que les Celtics pour récupérer le joueur des Wolves. CSNNE rapporte même que notre GM aurait abandonné cette idée… Cependant, si un transfert à plusieurs équipes venait à se monter, il est possible de voir les Celtics se rapprocher des négociations afin de récupérer un joueur, mais qui ne sera pas Love.

Article rédigé par  Baptiste Godreau

8 Comments on “Mailbag 26/07/2014 : premier bilan estival”

    1. Je ne pense pas. Ou alors vraiment par défaut, si Zeller n'est pas satisfaisant. Olynyk est formé en poste 4 capable de s'écarter, ça ne serait pas logique de le titulariser en 5 et ça risquerait de freiner sa progression…

  1. Danny Ange a une stratégie très marquée avec de nombreux tours de draft, un effectif déséquilibré et une marge de manœuvre financière intéressante sur les prochaines années : quelles seront ces meilleures opportunités ?

Comments are closed.