JaVale McGee à Boston ?

JaVale McGee à Boston, qui l’eût cru ? D’après Jeff Goodman d’ESPN, c’est pourtant bien parti pour. Après s’être fait couper par les 76ers la semaine dernière, juste avant la deadline afin de pouvoir participer aux playoffs avec une grosse équipe, le pivot était libre de s’engager avec n’importe quelle équipe pouvant l’accueillir. Cependant, l’intéressé ne semble pas avoir choisi la voie menant vers le titre, puisqu’il devrait s’engager avec Boston, avec qui il pourrait jouer les playoffs si les Celtics venaient à s’emparer de la huitième place qualificative.

À la recherche d’un protecteur de cercle depuis quelques saisons déjà, Danny Ainge semble avoir sauté sur l’opportunité. Ayant refait d’Evan Turner un joueur de basket dans une configuration similaire, Ainge semble avoir confiance en Brad Stevens pour effectuer la même opération avec JaVale McGee, dont le potentiel reste toujours inexploité.

Est-ce une bonne recrue ? Il est difficile de se prononcer dès maintenant, mais le risque est faible, et tout comme Evan Turner (ou Jordan Crawford, ne l’oublions pas), cela pourrait s’avérer très intéressant si McGee s’intégrait au système de Brad Stevens. Un pivot capable de protéger le cercle, après tout, c’est ce que demandait chaque supporter Celte non ? Surtout, il ne faut pas oublier qu’il y a moins de trois ans, le pivot de Denver rendait une ligne de statistiques en double-double, ainsi que deux contres par match (et deux apparitions par semaine dans le Shaqtin’ a Fool également). Cependant, il a seulement joué 28 matchs sur les deux dernières saisons, et semble toujours aussi perdu sur un terrain qu’au début de sa carrière. Mais à faible salaire, pourquoi ne pas tenter ?

 Enfin, afin d’accueillir JaVale McGee, les Celtics devront couper un joueur, puisque leur roster est actuellement complet. Qui de Shavlik Randolph ou Luigi Datome fera ses valises ? Le choix devrait se faire entre ces deux joueurs. 

UPDATE : Quelques heures seulement après l’annonce de la venue de JaVale McGee par Danny Ainge, les choses ont changé. Tout d’abord, le pivot a supprimé les tweets dans lesquels il évoquait implicitement les Celtics, ce qui ne laissait rien présager de bon, avant que différents journalistes, Steve Bulpett du Boston Herald tout d’abord, puis Adrian Wojnarowski de Yahoo! Sports n’annoncent que le deal avait été avorté. En effet, comme le dit Wojnarowski dans son tweet ci-dessous, Danny Ainge et les Celtics souhaitaient une team option, tandis que l’ancien Nugget souhaitait une player option cet été. C’est dommage car son arrivée aurait pu faire beaucoup de bien pour la fin de cette saison, mais il est compréhensible que Danny Ainge souhaite garder le contrôle de sa flexibilité et ne cède pas une option à McGee. Au suivant, merci pour ce court passage, JaVale. 

  Article rédigé par Baptiste Godreau