Perry Jones III débarque à Boston

Dans une free agency plutôt calme ces derniers jours, Danny Ainge est passé à l’attaque. Quelques jours après avoir réussi à échanger Gerald Wallace à Golden State contre David Lee (deal à officialiser cependant), les Celtics sont parvenus à un accord avec le Thunder d’après le Boston Herald. OKC, qui cherchait à éviter la luxury tax va donc envoyer Perry Jones III à Boston, ainsi qu’un second tour de draft de 2019 appartenant à Detroit en échange… d’un second tour de draft et d’une trade exception, vraisemblablement.

Drafté en 28e position de la cuvée 2012 (choisi six picks après Fab Melo la légende), Jones valait l’an passé à OKC 4,3 points et 1,8 rebonds de moyenne en 43 matchs. Cependant, il a montré l’étendue de son talent à plusieurs reprises lors de la blessure de Kevin Durant, inscrivant sur trois matchs de suite 32, 20 puis 16 points avant de se blesser au genou. Joueur athlétique capable de défendre et scorer, il est cependant un piètre shooteur (29,3% en carrière derrière l’arc). Il dispose d’un contrat de 3 millions de dollars pour la saison à venir, avant de devenir RFA l’été prochain.

Âgé de 23 ans, l’ailier pourrait constituer un joueur d’impact intéressant sur le plan athlétique en sortie de banc la saison prochaine… mais également un atout de plus pour Danny Ainge. En effet, d’après le Globe, les Celtics pourraient bien mijoter quelque chose de plus important dans les semaines à venir et cet échange pourrait n’être que le début d’une opération plus important. Ce qui est sûr, c’est qu’il participera au training camp d’après le Boston Herald, mais ensuite… à suivre.

Article rédigé par Baptiste Godreau