Danny Ainge et Brad Stevens prolongent leur aventure à Boston

En juillet 2013, les Celtics avaient décidé de faire confiance à Brad Stevens en lui offrant un contrat de 6 ans pour sa première expérience NBA. À l’époque, cette décision en avait surpris plus d’un. Aujourd’hui, les sceptiques ne sont plus qu’une infime minorité et beaucoup de supporters attendaient le moment où serait annoncée la prolongation de la collaboration entre Brad Stevens et Danny Ainge.

Cette nouvelle est arrivée ce mercredi 1er juin 2016. Dans un communiqué officiel, la franchise annonce que les contrats du General Manager et du head coach ont été prolongés. Les termes précis des contrats respectifs n’ont pas – encore – été communiqués mais on peut affirmer que Brad Stevens devrait toucher une nette augmentation au terme de son premier contrat, qui se terminera en 2019. Aujourd’hui, son salaire de 3,67 millions de dollars par saison paraît dérisoire pour quelqu’un d’ores et déjà considéré comme l’un des meilleurs coachs de la ligue.

Depuis trois saisons, Brad Stevens a traversé beaucoup de choses. Après une première saison de reconstruction chaotique, terminée avec un piètre bilan de 25 victoires pour 57 défaites, il a réussi à emmener deux fois de suite les Celtics en playoffs, malgré un effectif limité. Cela est également dû au travail opéré en coulisses par Danny Ainge, occupant le poste de General Manager depuis 2003.

À l’aube d’un été décisif pour l’avenir de la franchise, les Celtics ont donc décidé de frapper fort. Le 1er juillet, chaque agent libre cherchera une franchise bien gérée, bien coachée et dans laquelle il est possible de se pérenniser. Avec cette annonce, les Celtics souhaitent montrer la stabilité de leur front office, avançant un argument supplémentaire pour la venue de joueurs de renom.

Dans le communiqué officiel, Brad Stevens s’est dit réjoui de cette prolongation, en rappelant le but que partagent à la fois le front office et les joueurs : ramener une 18e bannière à la maison. Au travail.

Article rédigé par Baptiste Godreau