Bilan de la semaine 1 : la fête des voisins (2-1)

(Photo by Brian Babineau/NBAE via Getty Images)

Les matchs :

Trois matchs contre des adversaires de la division Atlantique pour la première semaine de la saison et des prestations mitigées côté Celtics.

Pour accéder aux boxscores, highlights, aux étoiles attribuées par celticsfr et à un petit récapitulatif de la rencontre, cliquez sur chaque match.

(2 h 00)
TD Garden

Maillot: ASSOCIATION
(2 h 00)
Scotiabank Arena

Maillot: ICON
(1 h 30)
Madison Square Garden

Maillot: STATEMENT

Une victoire convaincante contre des Sixers toujours en difficulté contre Boston pour commencer. Ensuite, une défaite encourageante face à des Raptors déjà bien rodés avec un Leonard en forme. Pour finir avec une victoire sur le fil un peu inquiétante face à des Knicks combatifs mais limités.

Les perfs :

Le joueur de la semaine c’est clairement Jayson Tatum qui a récolté deux fois 3 étoiles de notre part. Sa pré-saison en demi-teinte nous avait un peu inquiétés sur sa capacité à gérer son changement de statut après une super saison de rookie et surtout des playoffs extraordinaires, nous voilà rassurés. Il s’impose déjà comme la deuxième option offensive de l’équipe derrière Kyrie Irving.

Tatum vs Kyrie

JoueurMPGFGMFGAFG%3PM3PA3P%FTMFTAFT%PPG
usaJayson Tatum33.07.716.047.91.74.735.74.04.392.321.0
aususaKyrie Irving32.05.716.734.00.74.714.32.73.088.914.7

À part ça, Al Horford (5 étoiles) est toujours aussi fiable, notamment en défense. Gordon Hayward (2 étoiles) est lui aussi déjà solide dans ce domaine (4 interceptions contre les Sixers, record en carrière) et a montré de beaux progrès offensifs entre son premier et deuxième match. Terry Rozier (2 étoiles) est très adroit et on aimerait même le voir encore plus actif quand il rentre sur le terrain. Marcus Morris prend beaucoup de 3 points en spot-up, ce qui est une très bonne nouvelle, même si on aimerait le voir un peu plus concentré en défense.

Débuts plus difficiles pour Kyrie qui n’arrive pas du tout à trouver d’adresse et pour Jaylen Brown qui n’a pas montré grand chose et a souffert en défense en fin de match contre Tim Hardawy Jr.

L’actu :

Celtics – Sixers, rivaux ou pas ?

Si la NBA l’a choisie comme affiche d’ouverture de la saison, ce n’est pas un hasard. Deux franchises historiques qui reviennent au premier plan, dans la même division, et qui se sont affrontées en playoffs la saison dernière, forcément ça échauffe les esprits. Au niveau des fans et de l’histoire, il ne fait aucun doute qu’il y ait une rivalité particulière entre les deux franchises, mais qu’en est-il des joueurs ? Pour Jayson Tatum, il était déjà clair avant ce premier match de la saison qu’il y a bien quelque chose :

« On les a battus [en playoffs], donc ils sont probablement un peu plus chauds ou remontés que nous. Mais on a hâte d’en découdre. »

Du côté des Sixers, Ben Simmons nie toute rivalité particulière entre les deux équipes. Joel Embiid lui parle beaucoup, comme à son habitude, mais ça ne lui a pas particulièrement réussi ce mardi.   

Sans doute traumatisé par Tatum, Jaylen Brown, Terry Rozier ou encore Al Horford, il a déclaré après match :

« Il n’y a pas de rivalité… Je ne connais pas notre bilan contre eux, mais il ne doit pas être bon. Ils nous bottent toujours le [derrière]. Donc il n’y a pas de rivalité. »

Il reste au moins trois matchs face aux Sixers cette saison (25 décembre, 12 février et 20 mars) pour se mettre au niveau et essayer de vraiment faire renaître cette rivalité qu’on nous vend comme une des affiches des années à venir à l’Est.

Les Raptors sont toujours là

Malgré d’importants bouleversements dans l’équipe, il faudra bel et bien passer par les Raptors pour s’adjuger le titre de meilleure équipe de l’Est. En dépit d’une attaque pour le moment moins fluide que l’an dernier, on a vu une profondeur d’effectif intéressante, un groupe très athlétique et déjà très présent en défense, qu’il faudra aller chercher.

La vraie rivalité sportive au sommet de la conférence Est sera-t-elle donc Celtics – Raptors ? C’est encore tôt pour le dire mais le match de vendredi en a donné un alléchant aperçu, même si cela manque un peu d’histoires en dehors des parquets pour pimenter le tout.

En vrac :
  • Malgré quelques discussions, Rozier et les Celtics ne sont – logiquement – pas parvenus à un accord sur une prolongation de contrat rookie avant la date-butoir du lundi 15 octobre. Le joueur, qui vise un statut de titulaire, devrait donc devenir RFA l’été prochain et si rien n’est gravé dans le marbre, il faut malheureusement se préparer mentalement à le voir partir.
  • Baynes s’est blessé aux ischios durant le match contre les Knicks, aucune info sur son éventuelle indisponibilité n’a pour l’instant été transmise. 
  • Smart s’est refait mal au pouce, il ne devrait cependant pas manquer de matchs. On aimerait bien lui dire de faire attention mais quelque chose nous dit que c’est peine perdue.

Le point TTFL :

Depuis deux saisons, celticsfr dispose d’une équipe TTFL et les résultats sont catastrophiques. Pour ne pas nuire à notre image, le board a décidé de reprendre les choses en main en virant le capitaine de l’équipe et en en nommant un nouveau. Nous ferons chaque semaine un point sur les résultats pour vérifier si ça marche et pour pouvoir publiquement humilier les responsables si les résultats ne suivent pas.

Pour l’instant cette stratégie de la terreur porte ses fruits puisqu’après cinq jours de compétitions, l’équipe celticsfr est 7ème au classement général (1er au classement des franchises) avec 2297 points.

Le meilleur élément cette semaine est le célèbre Rui, dont nous avons fait le portrait, avec un formidable 259 points, bravo à lui.

La semaine prochaine :

Encore une semaine de trois matchs, ça commence dès lundi contre le Magic, puis les Celtics partiront pour la première fois à l’Ouest pour jouer le Thunder avant de revenir affronter les Pistons à Detroit.

Semaine 2 liste

DateLocalHeure/RésultatVisiteurHeure française
1 h 30
2 h 00
1 h 00

Article rédigé par Hugo Geindre et Léo Hurlin, photo by Brian Babineau/NBAE via Getty Images.