Bilan de la semaine 7 : les Celtics retrouvent le sourire (13-10)

Les matchs :

Après une semaine 6 marquée encore et encore par une certaine irrégularité dans l’effort des Celtics, on attaque la semaine avec un déplacement chez les Pelicans marqué par un changement dans le cinq de départ. Les Celtics livrent enfin une prestation collective appliquée et constante qui fait du bien. Après trois jours qui laissent la possibilité au groupe de s’entraîner, Boston accueille ensuite les Cavaliers pour un remake des dernières Finales de Conférence. Les Celtics produisent là encore un jeu solide et on voit enfin les joueurs prendre du plaisir sur le parquet. L’équipe n’a pas trop forcé sur ce match et ça tombe bien car elle enchaîne en back to back chez des Timberwolves new look. Sur le parquet du Target Center, Boston montre à nouveau un très bon visage tout en contrôle, avec autant de plaisir que de sérieux dans l’attitude des joueurs. 

Pour accéder aux boxscores, aux highlights, aux étoiles attribuées par celticsfr et à un petit récapitulatif de la rencontre, cliquez sur chaque match.

(2 h 00)
Smoothie King Center

Maillot: ICON
(1 h 00)
TD Garden

Maillot: ASSOCIATION
(2 h 00)
Target Center

Maillot: STATEMENT

Les perfs :

Avec les cartons offensifs de la semaine, beaucoup de joueurs ont des statistiques impressionnantes mais nous allons nous concentrer sur deux joueurs.

Tout d’abord, parlons de Marcus Smart qui a fait une entrée plus que remarquée dans le cinq. Non seulement il a apporté toute sa hargne et l’esprit de compétition qu’on lui connait, mais il a également été très propre offensivement avec en moyenne cinq passes décisives par match et une seule perte de balle sur la semaine ainsi qu’une adresse inhabituelle. Tout ça ne durera sûrement pas éternellement, mais Marcus a donné de solides raisons à Brad de le laisser dans le cinq ; Jaylen Brown qui est actuellement blessé aura du boulot à son retour pour reconquérir sa place.

Smart et Hayward

JoueurFGAFG%3PA3P%FTAFT%RPGAPGTPGSPGBPGPPG
usaGordon Hayward10.053.33.360.03.7100.05.75.32.31.00.316.3
usaMarcus Smart6.352.64.346.20.00.02.35.00.32.70.78.7

L’autre joueur qui s’est particulièrement distingué, c’est évidemment Gordon Hayward. Après un bon match contre les Cavaliers, il a sorti un magnifique 30 points, 9 rebonds, 8 passes décisives pour se débarrasser des Wolves. L’ailier n’est pas encore à 100% de ses capacités mais il revient vraiment en forme, et depuis qu’il sort du banc, toutes ses statistiques ont fait un bond, il est plus adroit et il joue au final le même nombre de minutes. 

À part ça, Horford s’est montré plus agressif cette semaine avec 17,5 points de moyenne pour uniquement 2,5 passes décisives, et Irving continue à mener l’équipe avec brio : sur les trois matchs il affiche le meilleur différentiel de l’équipe avec un étourdissant +20,7. L’effet Kyrie est très marqué sur ce premier quart de saison puisque l’Offensive Rating des Celtics lorsqu’il est sur le parquet est de 106,6 (ce qui classerait Boston dans le top 10 de la ligue) et de 95 lorsqu’il est sur le banc (ce qui est 5,6 points inférieur à la pire équipe NBA actuelle dans le domaine).

L’actu :

Où en sont les Celtics ?

Après un début de saison compliqué, Boston semble enfin lancé, c’est donc l’occasion pour nous de faire un petit point sur leur situation au classement et au niveau statistique. Les Celtics sont actuellement sixièmes de leur conférence, à égalité avec les Pacers et avec déjà six matchs de retard sur les Raptors. Au sein de la ligue, ils ont le 11e meilleur pourcentage de victoire à égalité avec les Pacers donc, mais aussi les Blazers. De ce point de vue, leur début de saison raté risque de peser et l’écart avec les Raptors semble déjà difficile à combler si les canadiens continuent sur ce rythme. 

Mais statistiquement, l’histoire est un peu différente. Les Celtics ont le septième meilleur net rating de la ligue avec +4. Pour comparer, les Blazers ont un net rating de +1,2 et celui des Sixers, qui sont 3 matchs devant les Celtics au classement, est de +2.  Historiquement sous Stevens, le classement de son équipe au pourcentage de victoires est souvent meilleur que celui au net rating, comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous. Cette saison c’est le contraire. Les Celtics sous Stevens n’ont d’ailleurs jamais fini avec un net rating meilleur que le +4 actuel. 

Il y a donc de quoi être optimiste, si l’attaque continue de s’améliorer (elle est remontée un peu mais reste 20e) et que la défense reste solide (actuellement 2e) les Celtics devraient avoir un avenir plus agréable que ce début de saison.

En vrac :
  • Nous avons agrandi notre série de portraits de fans avec un nouvel épisode consacré à un habitué de notre Discord, Romain. Les épisodes précédents sont disponibles ici si vous les avez raté.
  • On vous raconte ici comment Marcus Smart a mis Hayward hors de lui pendant un entraînement trois jours avant sa grosse performance face aux Wolves. Il faut savoir que Gordon n’est pas le premier (ni le dernier) à qui cela arrive, Brown a notamment mis du temps à s’habituer à l’intensité de Smart durant les entraînements lors de sa saison rookie.
  • Jaylen Brown, justement, n’est toujours pas remis de sa chute face aux Mavericks, et a récemment confié qu’il souffrait de raideurs dorsales depuis un moment. Une situation à surveiller de près et qui peut peut-être expliquer en partie son globalement mauvais début de saison (même s’il revenait bien avant sa chute).
  • Kendrick Perkins a annoncé vouloir intégrer un effectif NBA cette saison et a dit avoir déjà contacté les Celtics, mais Danny Ainge n’a pas l’air très chaud.
  • Les Celtics ont coupé Walter Lemon Jr. qui était en contrat 2-way, et un membre de la rédaction celticsfr s’est lamentablement trompé sur sa blague en étant incapable de différencier un citron d’une mangue.

Le point TTFL :

(point effectué dimanche matin)

La stabilité semble être le mot d’ordre dans l’équipe. @celticsfr_TTFL finit la la semaine à la onzième place au général (-1) et reste sur la deuxième marche du podium des franchises.

Coté individuel, Satin remporte la semaine avec 300 pts. Quand au classement général dans l’équipe, DiOnYsOs est encore en tête depuis cinq semaines avec 1875 pts, mais Neiko ne l’entend pas de cette oreille et se rapproche dangereusement avec 1871 pts !

La semaine prochaine :

Toute petite semaine puisque après un très rare repos de quatre jours, les Celtics se contenteront d’accueillir les Knicks et d’aller à Chicago.

Semaine 8

DateLocalHeure/RésultatVisiteurHeure française Maillot
2 h 00 CITY
2 h 00 STATEMENT

Article rédigé par Hugo Geindre, Léo Hurlin et Lucas Hecker