Bilan de la semaine 15 : Good job, good effort! (30-19)

Les matchs :

Trois matchs à domicile au programme pour une semaine que l’on débute en recevant le Heat dans le cadre du MLK Day. Boston démarre très bien la rencontre, mais les remplaçants se font dominer et obligent Brad Stevens à remettre Kyrie Irving dans le match. Heureusement ce dernier fait les bons choix et Boston s’échappe du piège adverse. C’est ensuite au tour des Cavaliers de se présenter en ville. Les deux équipes sont diminuées (côté Boston, on joue sans Irving ni Al Horford) et, heureusement, la profondeur d’effectif des Celtics leur assure une victoire assez confortablement après un premier quart-temps accroché. Après quelques jours de repos, place au choc avec la réception des Warriors ! Un match que les deux équipes abordent avec des intentions très sérieuses, et elles seront longtemps au coude-à-coude à la faveur de runs de part et d’autre. Mais les Celtics vont commettre plusieurs erreurs et manquer de réussite dans le money time, ce qui pardonne rarement face à Golden State.

Pour accéder aux boxscores, aux highlights, aux étoiles attribuées par celticsfr et à un petit récapitulatif de la rencontre, cliquez sur chaque match.

(0 h 00)
TD Garden

Maillot: ASSOCIATION
(1 h 30)
TD Garden

Maillot: ASSOCIATION
(2 h 30)
TD Garden

Maillot: STATEMENT

Les perfs :

Même s’ils a séché le match contre les Cavaliers, Horford est notre MVP de la semaine avec cinq étoiles. Impérial lors des deux matchs qu’il a disputés, le dominicain affiche une moyenne de 19 points (69,2% de réussite) agrémentée de 12,5 rebonds, 3,5 passes décisives et 2,5 contres. Steve Kerr, coach des Warriors, ne s’y était pas trompé lorsqu’il l’encensait avant le match :

« C’est un super joueur. Je pense qu’il est la clé de tout chez eux, à plusieurs égards. Tout le monde sait de quoi Kyrie est capable, c’est un des tous meilleurs joueurs, mais Al est un peu le moyeu de leur roue. Tout tourne autour de lui. »

Un constat forcément partagé au sein de la rédaction. Horford, tel qu’il avait su sublimer Isaiah Thomas, est ainsi le même partenaire idéal pour mettre en lumière Kyrie.

Irving, justement, termine également la semaine avec nos faveurs puisque nous lui avons décerné quatre étoiles pour les deux matchs auxquels il a pris part. Il aurait pu en obtenir davantage s’il n’avait pas enchaîné plusieurs mauvaises décisions face à Golden State. C’est sévère mais on se doit de l’être quand on parle de la meilleure équipe du monde en face et du franchise player côté Celtics. Kyrie a tout de même dépassé la barre des 30 points sur trois de ses quatre derniers matchs, mais avec un temps de jeu de 36,7 minutes.

En revanche, Gordon Hayward a livré cette semaine des performances bien à l’image de sa saison : en dépit d’un joli match face aux Cavaliers (18 points à 6/10), Hayward finit la semaine à neuf points de moyenne (38,1% de réussite) en 22 minutes. Il ne vous semble pas agressif ? C’est normal, c’est le cas, et plusieurs stats le démontrent bien : ainsi que le fait remarquer Kevin O’Connor de The Ringer, cette saison, lorsque le joueur pénètre pour aller au panier, il passe la balle 50% du temps (contre 33% entre 2013-14 et 2016-17). Sur ces mêmes drives, il parvient à obtenir des fautes 5% du temps (contre 10% sur la période de comparaison précédente). Son cas continue de faire grincer des dents au sein de la fanbase et on est légitimement en droit d’être frustrés par sa production, mais il n’empêche que cela ne fait que quatre mois qu’il est de retour sur les parquets après un an d’absence et deux opérations.

Ce n’est pas vraiment de sa faute, mais quelque chose nous dit qu’il faut parler de Daniel Theis, qui a récolté deux DNP durant les dix derniers jours (six rencontres), et a joué respectivement deux, cinq et trois minutes sur trois des quatre autres matchs, son plus gros temps de jeu restant de 14 minutes contre la faible équipe de Cleveland. Une situation à suivre car aucune blessure ne gêne officiellement l’allemand, et il a des qualités à faire valoir au relais d’Horford.

Terminons sur Terry Rozier, qui, comme souvent lorsqu’il est titularisé, a bien su pallier l’absence de Kyrie contre les Cavs et s’est vu décerner pour la première fois cette saison trois étoiles. Nous avions déjà glissé un petit mot à son sujet dans le bilan précédent, et même s’il n’a pas franchement brillé contre GSW ou Miami, il mérite tout de même que l’on salue des progrès dans l’effort, notamment défensif.

L’actu :

Le All-Star Weekend dans le viseur

Cette semaine, la NBA a mis fin à la phase des votes pour constituer les effectifs du All-Star Game, et Kyrie Irving a été choisi comme meilleur joueur arrière à l’Est. Avec 3 881 766 votes des fans, 190 des joueurs et 100 de la part des journalistes, il sera donc titulaire au ASG. Il ne sera cependant pas capitaine d’une des deux équipes puisque cet honneur échoit à LeBron James et Giannis Antetokounmpo. On relèvera toutefois que ce sont les deux seuls joueurs ayant reçu plus de votes de la part des fans que Kyrie.

Du côté du frontcourt (ailiers et intérieurs), Jayson Tatum fait une apparition surprise non seulement dans le vote des fans puisqu’il obtient 1 002 885 votes de leur part (soit plus que des noms comme Blake Griffin ou Victor Oladipo) mais aussi du côté des journalistes. Avec ces deux votes, il termine quatrième des classements frontcourt de l’Est. Il y a cependant très peu de chances qu’il soit effectivement All-Star cette saison (et ce ne serait pas mérité), tant il apparait plus probable que les coaches repêchent Griffin, Oladipo (qui cèdera toutefois sa place), mais aussi Nikola Vucevic, Ben Simmons, Kyle Lowry, Bradley Beal

Néanmoins, il se pourrait que Taco Jay soit convié à un autre événement du All-Star Weekend puisque Gary Wahsburn du Boston Globe a appris d’une de ses sources que le jeune ailier des Celtics serait invité au Skills Challenge – un concours sponsorisé par Taco Bell… On doit dire qu’on ne trouve pas d’autre explication pour justifier son invitation.

Enfin, il y a également la possibilité que Marcus Morris Sr. soit invité au concours de tirs à trois points, ce qui serait franchement mérité au vu de sa saison. Morris a complètement adopté la tendance NBA actuelle puisqu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, 47% de ses tirs sont des 3P, qu’il convertit à un taux de 42,2%, ce qui est largement un record en carrière pour lui. En plus, ce serait potentiellement comique car Morris est absolument excellent above the break avec 47,9% de réussite (sur 4,2 tentatives en moyenne) alors qu’il est particulièrement mauvais dans les corners cette année (5,3% à droite, 33,3% à gauche).

En vrac :
  • Après Red Auerbach (795), Tommy Heinsohn (427), Doc Rivers (416) et K.C. Jones (308), Stevens est devenu face au Heat le cinquième entraîneur de l’histoire des Celtics à atteindre les 250 victoires en saison régulière.
  • Robyn Hayward, la femme de Gordon, a accouché jeudi d’une petite fille (prénommée Nora), la troisième du couple.
  • Les Warriors s’étaient déjà montrés élogieux vis-à-vis des Celtics par le passé et avaient encore loué les qualités des Celtics avant le match de samedi, mais ils ont également réitéré leurs compliments après. Steve Kerr a par exemple affirmé que l’équipe de Boston n’est à ses yeux « pas loin du tout » des Warriors. Stephen Curry a expliqué quant à lui que « chaque équipe oblige l’autre à donner son meilleur ».

Le point TTFL :

Mauvaise semaine pour notre équipe, qui, comme sa grande sœur, ne parvient pas a être régulière. @celticsfr_TTFL termine la semaine 84e (-23) au classement général par équipe, et 7e (-4) au classement des franchises.

DiOnYsOs finit MVP de la semaine avec 301 points, ce qui conforte sa place de leader de l’équipe. D’ailleurs, son principal concurrent, Neiko, lui fait une fleur en finissant cancre de la semaine avec seulement 192 pts.

La deadline du All-Star Break approche, et les résultats s’éloignent des objectifs fixés par le front office… Attention, personne n’est à l’abri !

La semaine prochaine :

La semaine prochaine s’annonce plus calme que celle que nous venons de vivre, avec (encore !) un match contre les Nets le lundi, puis la réception des Hornets qui marquera la fin d’une série de cinq matchs à domicile avant un déplacement au Madison Square Garden de NYC.

Semaine 16

DateLocalHeure/RésultatVisiteurHeure française Maillot
1 h 30 ASSOCIATION
1 h 30 ASSOCIATION
1 h 30 STATEMENT

Article rédigé par Léo Hurlin et Lucas Hecker