Anthony Davis ne prolongera pas aux Pelicans

Depuis que Kevin Durant a annoncé qu’il signait aux Warriors, Danny Ainge est sur la piste d’une autre super-star qui lui permettrait d’accrocher la si convoitée dix-huitième bannière au plafond du TD Garden. La cible la plus évidente se nomme Anthony Davis et les chances de le voir quitter les Pelicans ont sérieusement grimpé aujourd’hui quand Woj a révélé sur twitter que l’intérieur ne signerait pas l’extension que New-Orleans pourrait lui proposer cet été.

Le contrat de Davis se termine à l’été 2020, les Pelicans ont donc un peu le temps de venir mais il parait désormais fort probable qu’ils cherchent à l’échanger pour repartir sur un nouveau cycle. Boston fait toujours partie des équipes les plus fournies en actifs à échanger (choix de draft, jeunes joueurs, contrats expirants…) mais un obstacle se dresse pour l’instant sur la route d’un échange.

Les Celtics disposent en effet dans leur effectif d’un joueur ayant signé une extension sous la Rose rule en la personne de Kyrie Irving. Or Davis a signé son contrat actuel dans les mêmes conditions et les règles de la NBA empêchent une franchise de posséder deux joueurs avec ce type de contrat dans son effectif. La bonne nouvelle c’est qu’Irving devrait décliner son option et resigner avec les Celtics cet été. À noter qu’une éventuelle prolongation de Kyrie ne changerait rien à la situation, Boston n’a aucun moyen d’obtenir Davis avant cet été autre que d’échanger Kyrie, ce qui est fort peu probable.

D’autres franchises sont à l’affût et essayeront sans doute d’obtenir le joueur avant cet été, mais la franchise de la Nouvelle-Orléans n’a aucune raison de se presser à l’échanger. L’intérêt évident de Boston pour Davis risque en effet de faire monter les enchères cet été, de plus s’ils sont intéressés par un choix de draft 2019, attendre la loterie leur permettra d’être sûr de la valeur du choix.

Les Lakers sont une autre destination dont on parle beaucoup pour Davis, d’autant que LeBron James a publiquement indiqué qu’il aimerait bien jouer avec lui et que l’agent de Davis, Rich Paul est un ami et associé de James. Cependant leur réserve d’actifs à proposer aux Pelicans semble bien moins intéressante que celle de Boston et d’autres équipes dans la ligue.

On a donc pas fini d’entendre parler de cette histoire, l’été s’annonçait déjà agité du côté de Boston avec les éventuels fins de contrats de Irving, Horford, Rozier, la possible prolongation de Brown… Il risque de l’être encore plus si Davis est toujours aux Pelicans d’ici-là.

Article rédigé par Hugo Geindre.