Bilan de la semaine 16 : oui, il y avait aussi des matchs ! (32-19)

Les matchs :

Sans surprise, la semaine commence par un match face aux Nets, match qui s’avère assez plaisant car disputé et qui oblige Boston à montrer les muscles, Al Horford, Marcus Smart et Jaylen Brown en tête. Boston conclut ensuite une série de cinq matchs à domicile en accueillant les Hornets dans un match très agréable à voir avec du mouvement, de l’exécution et peu de fautes. Sans Kyrie Irving, qui rate son deuxième match de la semaine gêné par sa hanche, l’équipe s’impose et conclut cette série à domicile avec plusieurs prestations très encourageantes. Malgré un match face au Thunder dimanche à 20h heure de Paris, la semaine se termine avec le match à NYC pour les besoins de ce bilan, et c’est avec beaucoup de distractions autour (nous y reviendrons plus bas) que les Celtics assurent l’essentiel face à une équipe des Knicks entre deux eaux après l’énorme transfert qu’elle a conclu plus tôt cette semaine.

Pour accéder aux boxscores, aux highlights, aux étoiles attribuées par celticsfr et à un petit récapitulatif de la rencontre, cliquez sur chaque match.

(1 h 30)
TD Garden

Maillot: ASSOCIATION
(1 h 30)
TD Garden

Maillot: ASSOCIATION
(1 h 30)
Madison Square Garden

Maillot: STATEMENT

Les perfs :

Brown, Horford et Rozier semaine 16

JoueurFGAFG%3PA3P%FTAFT%RPGAPGTPGSPGBPGPPG
domAl Horford10.762.50.70.00.7100.09.04.71.31.03.014.0
usaJaylen Brown15.352.25.729.41.0100.06.01.71.01.70.018.7
usaTerry Rozier11.338.26.038.91.3100.05.07.70.72.00.312.3

Brown a été très performant cette semaine et a récolté des étoiles de notre part à chaque match. Malgré un manque d’adresse à 3 points c’est lui qui a marqué le plus de points pour l’équipe grâce à son agressivité vers le panier et son efficacité à la finition. S’il a eu un début de saison difficile, ça fait désormais un moment que Jaylen a retrouvé un très bon niveau.

Al Horford a aussi été excellent cette semaine des deux côtés du terrain, depuis que son genou le laisse tranquille Papa Sportif a retrouvé un excellent niveau et les Celtics tournent beaucoup mieux.

Enfin Rozier a toujours des problèmes de finition près du panier, mais il a encore livré deux bons matchs en l’absence de Kyrie et finit la semaine avec 7,7 passes décisives par match pour seulement 0,7 pertes de balle. Ce n’est toujours pas un grand créateur mais au moins il fait bien tourner le ballon et ne s’enferme pas trop dans ses dribbles.

L’actu :

Anthony Davis, Kyrie Irving…

À moins d’avoir vécu dans une grotte récemment (pourquoi pas ? Dites-nous tout !), vous avez certainement appris que Anthony Davis avait demandé son transfert.

On ne va pas écrire des tartines sur cette affaire car c’est déjà suffisamment lourd à suivre, mais pour résumer : Davis est représenté par l’agent et ami de LeBron James, Rich Paul. LeBron a 34 ans et ne veut certainement pas perdre son temps avec la jeunesse des Lakers (ça ne vous rappelle rien ?). Les Lakers savent que Boston est sur le dossier Davis depuis au moins un an et demi, et le temps presse pour eux car Boston ne peut pas faire venir AD tout de suite pour des raisons contractuelles liées à la présence de Kyrie dans l’effectif. Mais New Orleans n’a aucun intérêt à accepter une offre maintenant alors que Boston (probablement l’équipe la mieux équipée) ne peut même pas faire valoir ses atouts.

Du coup, Rich Paul, qui est du genre à vouloir tout disrupter, fait absolument tout pour perturber Boston et le camp LeBron/Lakers va même jusqu’à faire sortir des rumeurs comme quoi Kyrie ne serait, finalement, plus trop sûr de vouloir rester à Boston. Le problème, c’est que Kyrie en a visiblement marre de devoir parler et reparler de son avenir. Alors il répond, pas comme on a l’habitude de voir des grands joueurs gérer tout ça… mais ça vaut certainement la peine d’écouter en entier et observer plutôt que s’en tenir à quelques extraits sur Twitter (désolés) :

Mais quoi qu’il en soit, Boston avait un plan, celui de convaincre Kyrie (et ça semblait pas mal engagé en début de saison, avant que l’équipe ne connaisse des difficultés sportives) de rester pour ensuite convaincre Davis de rester. Il y a des trous d’air actuellement, mais le plan reste le plan et ça n’aurait aucun sens de s’en écarter à quelques mois du moment de vérité.

Avec une telle stabilité au niveau du coach, des propriétaires, du front office, avec l’existence du palmarès de l’équipe, la présence et la tradition sportive de la ville qui chérit ses équipes, Danny Ainge a entre les mains une culture sur laquelle il est compréhensible de miser pour convaincre. Cela ne veut pas dire que c’est gagné d’avance pour Boston, mais Ainge n’a plus rien à prouver et a mérité de prendre les risques qu’il désire. Enfin, il a le soutien inconditionnel des propriétaires et on peut donc supposer qu’il suivra son plan jusqu’au bout.

En vrac :
  • Sinon, Robert Williams soulage les douleurs dans ses genoux et ça a l’air de bien marcher.
  • Jabari Bird, qui est toujours dans l’équipe, est actuellement entre deux comparutions au tribunal. On fait le point ici après la dernière audition.
  • Fait rare : Gordon Hayward a conclu un alley-oop en provenance de Terry Rozier !

Le point TTFL :

Notre équipe ne parvient toujours pas a se reprendre malgré les efforts, et termine la semaine 86e (-2) au classement général et 8e (-1) au classement des franchises.

Satin termine MVP de la semaine avec 283 pts, tandis que Neiko réalise le doublé en étant cancre pour la deuxième semaine consécutive, avec 170 pts…

Cinq joueurs veulent visiblement quitter l’équipe au mercato, puisqu’ils ont choisi Drummond hier soir, malgré les mises en garde du front office. Le GM n’arrive pas a diriger ses troupes, opération tanking pour la fin de saison ?

La semaine prochaine :

La semaine commence ce dimanche avec la réception du Thunder à 20h (avant le Super Bowl pour les gens qui aiment voir d’autres humains se démolir la santé), suivie d’un déplacement chez les Cavs. L’équipe revient ensuite à Boston où elle accueille, quelques heures après la fin du marché des transferts, les Lakers de LeBron James, puis les Clippers le surlendemain.

Semaine 17

DateLocalHeure/RésultatVisiteurHeure française Maillot
20 h 00 STATEMENT
1 h 00 ICON
2 h 00 ICON
2 h 00 STATEMENT

Article rédigé par Léo Hurlin, Hugo Geindre et Lucas Hecker