Enes Kanter signe à Boston

Après la folie de la première soirée de cette free agency 2019, il apparaissait clairement que Boston allait avoir besoin d’un intérieur et que les options devenaient de moins en moins nombreuses.

Au final, Shams Charania a rapporté dans la soirée du 1er que Enes Kanter allait s’engager avec les Celtics pour deux ans et dix millions de dollars : 4 767 000 dollars pour la première saison et 5 005 350 dollars pour la seconde. Il est à noter que la deuxième année est une player option.

Boston utilise donc sa Room Mid-Level Exception.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que Kanter aura vraisemblablement toutes les peines du monde pour combler les départs de Aron Baynes et Al Horford. Cela étant, il apporte des qualités offensives intéressantes en ce qu’il est capable de jouer les dribble hand-offs et pick and rolls qui sont une des bases de l’attaque de Brad Stevens.

Cette signature confirme qu’avec Kemba Walker, on devrait retrouver un style de jeu plus proche de l’époque Isaiah Thomas.

Espérons tout de même que Kanter ne sera pas gavé de ballons au détriment de Jayson Tatum et Jaylen Brown, dont les progressions potentielles respectives sont plus que jamais espérées.

Cette signature à ce tarif signifie selon toute vraisemblance que Boston n’a pas su trouver un accord pour un sign-and-trade de Horford ou de Kyrie Irving.

En outre, à moins de faire preuve d’énormément de créativité, cela signe pratiquement la fin de l’été des Celtics qui ne disposeront désormais plus que de contrats minimum, même si l’ordre des signatures officielles leur permettra de proposer un contrat à Carsen Edwards notamment.

Article rédigé par Léo Hurlin, crédit photo : John Leyba/AP Photo