Les Celtics embauchent l’ex-joueuse Allison Feaster

C’est Danny Ainge lui-même qui l’a annoncé lors d’un événement auquel il était invité vendredi dernier, les Celtics ont embauché l’ex-joueuse Allison Feaster.

À 43 ans, Feaster occupera le poste de directrice du développement des joueurs.

Passée par le Portugal, l’Espagne, l’Italie mais aussi la France, où elle a joué à Aix-en-Provence et Valenciennes (avec qui elle a remporté quatre fois le championnat national et deux fois l’Euroleague), elle totalise en outre dix saisons WNBA (draftée en 5e position en 1998) et une carrière universitaire à Harvard d’où elle était sortie diplômée en économie.

Au terme de sa carrière sportive professionnelle en 2016, elle avait intégré la première promotion d’un programme dispensé par la NBA et intitulé NBA Basketball Operations Associate Program. Cette formation a été mise en place par la ligue pour aider les joueurs à se reconvertir et viser des emplois dans les bureaux des équipes.

Grâce à cette reconversion, elle avait pu décrocher un emploi à l’automne dernier en G League, où elle officiait à la fois comme : directrice des relations entre la ligue de développement, les joueurs, les entraîneurs, les agents, et comme directrice des stratégies de développement international de la G League.

Après Kara Lawson, choisie pour intégrer le staff de Brad Stevens, les Celtics embauchent donc une deuxième femme dans leur staff.

Une annonce que Ainge a commenté ainsi :

« J’en ai beaucoup parlé avec Brad, avec Mike [Zarren]. Je crois que les femmes apportent une perspective différente, dans n’importe quel domaine. »

« Ces deux femmes que nous avons embauchées sont des personnes très, très brillantes, elles ont beaucoup d’expérience dans le basket, et je pense qu’elle apporteront des opinions très intéressantes au sein de notre coaching staff et de toute la franchise. Je l’ai déjà constaté. »

Article rédigé par Léo Hurlin, crédit photo : Nigel Howard