Bilan de la semaine 1 : maladroits mais attachants (2-1)

Les matchs :

La saison des Celtics démarre dans le vif du sujet avec un gros test face aux Sixers de Joel Embiid et de Ben Simmons (et de Al Horford, snif). Le match, haché par les fautes de part en part, ne sera finalement pas très révélateur mais malgré la défaite, on retiendra tout de même que Boston a peut-être encore sa carte à jouer face aux Sixers.

L’équipe confirme ses bonnes dispositions avec une victoire solide face aux Raptors, moins grands que les Sixers mais pas moins athlétiques, dans le sillage des Jays et particulièrement d’un Jaylen Brown très complet.

Les Celtics enchaînent ensuite en back-to-back chez les Knicks, eux aussi en back-to-back. Le match est disputé durant une mi-temps avant que Boston ne se détache grâce à son expérience et sa force de frappe.

Pour accéder aux boxscores, aux highlights, aux étoiles attribuées par celticsfr et à un petit récapitulatif de la rencontre, cliquez sur chaque match.

(1h30)
Wells Fargo Center

Maillot: ASSOCIATION
(1h00)
TD Garden

Maillot: ICON
(1h30)
Madison Square Garden

Maillot: STATEMENT

Les perfs :

Comme la saison passée, nous attribuons 1, 2 et 3 étoiles aux 3 joueurs les plus décisifs après chaque match et c’est Kemba Walker qui finit en tête pour cette première semaine avec 5 étoiles. Après un premier match très compliqué contre les Sixers et une première mi-temps dans la même veine contre les Raptors, il s’est parfaitement rattrapé et a déjà montré l’étendue de son talent et tout ce qu’il pourrait apporter. Offensivement nous n’étions de toute façon pas vraiment inquiets, même si c’est une bonne nouvelle de voir qu’il s’est repris aussi vite, mais c’est surtout défensivement que la surprise a été très agréable. Kemba est apparu très déterminé, se battant à travers les écrans et provoquant de nombreux passages en force.

Derrière on retrouve Jaylen Brown avec 4 étoiles qui confirme les belles choses qu’il a montré cet été, il semble enfin avoir trouvé son identité de jeu après avoir souvent donné l’impression de se chercher les saisons passées. Grâce à ses progrès sur son dribble et sur sa prise de décision, il est maintenant excellent pour attaquer le panier tout en puissance et en contrôle et finir avec une excellente réussite (70% au panier, 60% dans la peinture). Seul bémol sur ce début de saison, il s’est souvent retrouvé avec des problèmes de fautes qui ont limité son temps de jeu.

Invité surprise (ou pas) de cette liste, Grant Williams est monté en puissance au cours de la semaine et finit avec 3 étoiles grâce à deux belles performances, il pourrait bien avoir déjà gagné sa place dans la rotation (et notamment au poste 5 ?) grâce à son sens aiguisé de la défense et à ses belles capacités de distribution en attaque qui en fond un excellent candidat pour reprendre le rôle de Horford, toutes proportions gardées. Gordon Hayward a également décroché 3 étoiles grâce à un excellent match contre les Sixers, il a été plus discret ensuite et on attendra d’en voir un peu plus pour se prononcer sur son niveau cette saison.

Enfin, on va parler un peu plus en détails de Jayson Tatum, qui fait un début de saison assez clivant. On apprécie qu’il soit plus agressif que la saison dernière où il semblait parfois se cacher, c’est également positif de le voir plus souvent que lors de la saison précédente tenter des drives au panier même s’il semble encore privilégier le mi-distance pour se mettre en jambes. Par rapport à l’an dernier toujours, on a également remarqué une plus grande propension à tirer à trois points en première intention ou en sortie d’écran, ce qui est un point clé de sa progression et (espérons-le) de son ascension au niveau supérieur. Il nous semble beaucoup plus prompt à sanctionner derrière l’arc qu’avant, comme en témoignent ses 7,3 tirs tentés par match (45,5% de réussite), contre seulement 3,9 la saison dernière. Même s’il est encore tôt, on a plaisir, en comparant sa shotchart à celle de la saison passée, de la voir beaucoup moins s’étaler dans le mi-distance.

On apprécie enfin une certaine progression notable dans la vision et à la passe, ainsi qu’une implication intéressante au rebond. Beaucoup de points positifs qui sont contrebalancé par un gros point noir, une adresse tout simplement affreuse sur les tirs à 2 points, puisqu’il n’est même pas à 50% sous le panier, 1-8 dans la peinture et 0-10 dans le mi-distance. Est ce juste une maladresse passagère et va-t-il revenir vers des pourcentages plus correctes comme il affichait les saisons précédentes ? Ou cela montre-t-il de vraies difficultés à s’adapter à un nouveau style de jeu ? Nous devrions vite avoir la réponse dans les prochaines semaines.

L’actu :

Il est encore temps de réserver pour le voyage celticsfr/Trip Double de février prochain !

On vous en a déjà pas mal parlé mais ces quelques premiers matchs donnent peut-être encore plus envie de s’y projeter, il est encore temps de réserver pour participer au voyage organisé en partenariat avec Trip Double en février prochain. Tous les détails sont à retrouver ici.

La NBA est de retour, Guillaume de Basket-Infos aussi

Ceux qui nous suivent sur Twitter n’ont probablement pas raté nos nombreux retweets de ses analyses vidéo. Guillaume, qui officie chez nos copains de Basket-Infos et de L’Écho des Parquets, nous a déjà gratifiés de deux breakdown bien sympathiques de systèmes employés par Brad Stevens en ce début de saison :

Et le mieux c’est qu’il y en a pour tous les goûts.

Il est encore temps d’investir !

En vrac :
  • Les Celtics ont des pourcentages affreux en ce début de saison mais ils ont quand même gagné 2 matchs, c’est plutôt encourageant.
  • C’est en grande partie car seulement 11% de leurs possessions se terminent par une perte de balle (meilleure équipe de la ligue dans ce domaine) et que 21% des possessions de leurs adversaires se terminent par une perte de balle (également meilleure équipe de la ligue).
  • C’est aussi parce qu’ils prennent presque 15 rebonds offensifs par match (3ème meilleure équipe de la ligue).
  • Tacko Fall a déjà fait ses débuts en NBA et a marqué ses premiers points. On dirait bien que la tackomania a atteint les joueurs des Knicks qui étaient trop occupés à observer leur idole pour tenter de défendre.

La semaine prochaine :

Deux petits matchs au programme pour cette seconde semaine de SR, avec une réception des Bucks qui promet mercredi, suivie d’un deuxième acte face aux Knicks vendredi. À noter que dimanche 3, les USA changeront d’heure et nous reprendrons six heures de décalage avec la côte Est.

Semaine 2

DateLocalHeure/RésultatVisiteurHeure française Maillot
0h30 ASSOCIATION
0h30 ASSOCIATION

Article rédigé par Léo Hurlin et Hugo Geindre,