Marcus Smart écope d’une amende de 15 000 dollars

Marcus Smart a reçu une amende de 15 000 dollars pour avoir critiqué l’arbitrage du match de jeudi dernier contre les Charlotte Hornets. La NBA l’a annoncé hier soir.

Smart avait semblé énervé à plusieurs reprises lors du match, tout d’abord en contestant sa quatrième faute puis en étant sanctionné d’une faute offensive sur la possession suivante. Brad Stevens avait alors fait sortir Smart, ce qui ne lui avait pas non plus fait plaisir. Remis en jeu dans le quatrième quart-temps, Smart s’était ensuite retrouvé au cœur d’une altercation avec Miles Bridges, l’ailier sophomore des Hornets l’ayant poussé au sol dans la lutte pour contrôler un ballon perdu.

Après la rencontre, Smart avait critiqué tout le monde, qu’il s’agisse des arbitres comme de Stevens, et savait clairement qu’il recevrait une amende.

« J’aimerais que l’arbitrage soit juste, vous comprenez ? avait-il déclaré. Je n’ai pas compris à quel moment je faisais faute sur la plupart de celles qu’ils m’ont sifflé. Et puis en attaque, quand j’ai la balle, on dirait que rien ne me sera sifflé. Quand Bridges m’a poussé, je suis allé dire aux arbitres : ‘Si c’était moi, vous m’auriez probablement exclu du match ou un truc du genre. Donc vous réglez ça ou je le ferai moi-même. Je vous ai laissé la place pour le faire, j’ai été patient, vous n’avez pas arrêté de me dire de vous laisser gérer ça… Je viens vers vous en premier, mais au bout d’un moment, en tant que joueur et personne, à moi de me protéger.’ Si personne ne te protège, à toi de le faire. Donc si je dois perdre un peu d’argent, et bah je perdrai un peu d’argent. »

Stevens semblait quant à lui nullement perturbé par la sortie de Smart, alors même qu’il visait autant les arbitres que le coaching staff. Il se contenta de dire qu’il avait fait savoir à Smart que l’équipe avait besoin de lui.

« Mais bon, c’est ce que j’aime chez Marcus, ajouta-t-il. Sa passion, sa flamme de compétiteur. S’il arrive qu’il soit fâché après nous, ça fait partie du tout. On oublie vite. Ça fait longtemps qu’on travaille ensemble, lui et moi. On m’a déjà gueulé dessus, ça arrive. Je l’aime, j’ai confiance en lui, et je lui donnerai toutes les opportunités qu’il mérite. »

Traduction de l’article de MassLive « Boston Celtics’ Marcus Smart fined $15,000 by NBA for criticizing officiating » par Léo Hurlin, credit photo : Jeremy Brevard