Opéré, Gordon Hayward, sera absent six semaines

Vous le savez probablement désormais, et c’est la seule ombre au tableau superbe que nous peignent les Celtics en ce début de saison : Gordon Hayward s’est fracturé la main contre les San Antonio Spurs samedi dernier.

Avec le déplacement de l’équipe dans le Texas et le week-end, l’ailier des Celtics n’a pu consulter qu’aujourd’hui l’avis de spécialistes à New York, et la nouvelle vient de tomber : Hayward a été opéré et sera absent six semaines.

C’est un énorme coup dur pour le joueur, qui semblait enfin avoir mis derrière lui tous les problèmes liés à sa terrible blessure d’il y a deux saisons. Il venait notamment de réussir son meilleur match en carrière contre Cleveland avec 39 points, 8 passes et 7 rebonds.

La blessure est survenue sur un fait de jeu totalement anodin, alors que l’ailier luttait contre un écran de LaMarcus Aldridge.

Peu après le match contre San Antonio, Brad Stevens évoquait la nouvelle en s’adressant aux reporters :

« Il n’y a pas encore de planning établi pour son retour. On verra lundi avec des médecins s’il y a besoin d’une opération. De ce que j’ai compris, une opération pourrait raccourcir le délai de retour, apparemment. On verra bien ce qu’il en sera, mais c’est vraiment dommage. »

Plusieurs joueurs ont réagi, notamment Kemba Walker :

« J’étais dégoûté. Je ne lui ai pas parlé, j’étais choqué surtout. C’est dur de dire quoi que ce soit dans ce genre de situations. C’est dur, il va nous manquer. »

Marcus Smart, qui sera probablement titulaire à sa place, a quant à lui dit :

« On adore voir Gordon jouer à ce niveau, c’est un plaisir de le voir comme ça. On se sent tous mal pour lui, il a tellement bossé pour revenir de sa blessure, il a fait énormément de choses et maintenant ça… »

Jaylen Brown pointait de son coté la profondeur de l’équipe à l’aile :

« Je pense qu’on a beaucoup de gars dans ce vestiaire qui ont la bonne mentalité, qui bossent. Je pense que ça va aller, ils seront prêts. Bien sûr, ‘G’ va nous manquer, mais il faut qu’on soit prêts. »

Un des joueurs qui pourrait bénéficier de la blessure de Hayward est Javonte Green, qui semble déjà avoir dépassé Semi Ojeleye dans la rotation de Stevens. Green avait lui aussi des paroles pour son coéquipier :

« Depuis que je suis arrivé, G est un modèle pour moi. C’est vraiment dommage que ça lui arrive à lui, mais on fera tout pour lui, pour que le train continue de rouler. »

Romeo Langford, qui n’a jusque-là pas vraiment été utilisé par Stevens, pourrait également avoir sa chance, même s’il semble qu’il soit encore trop tendre.

Le rookie vient de prendre part au training camp des Red Claws, au cours duquel il expliquait qu’il avait besoin de pratiquer car il n’avait pas eu la même préparation que les autres. Langford a brillé dans le premier match de la saison de la franchise affiliée de G League avec 27 points, 5 rebonds, 2 assists et 6 contres.

Il sera quoi qu’il arrive compliqué de remplacer non seulement la production statistique de notre gamer préféré, mais surtout son apport dans le mouvement du ballon, son agressivité et sa vision du jeu qui profite souvent aux autres.

Le mot de la fin revient à Stevens :

« Quand Gordon joue comme il joue, tout le monde remarque les stats qu’il produit, mais c’est dans la lecture du jeu et les passes qu’il faudra réussir à le remplacer. »

« Je lui ai dit de garder le moral, c’est tout ce qu’il peut faire. Il a bossé dur, il est en forme, il va rester en forme. Il n’a plus qu’à encourager les autres gars depuis le banc. Il faudra qu’ils soient prêts à contribuer chaque soir. »

Article par Léo Hurlin, crédit photo : Maddie Meyer