Bilan de la semaine 15 : solides (33-15)

Les matchs :

Peu avant le coup d’envoi du premier match de la semaine, le monde de la NBA apprend le décès soudain de Kobe Bryant dans un crash d’hélicoptère en compagnie de huit autres personnes dont l’une de ses filles.

L’émotion est évidemment très grande, de même que la confusion, et les matchs un temps rapportés comme annulés sont finalement maintenus. On imagine alors que le cœur n’y est pas pour une grande partie des joueurs qui ont grandi avec Kobe comme figure ultime de la ligue. Brad Stevens dira à raison qu’il était « leur Michael Jordan« .

C’est le contexte dans lequel les Celtics affrontaient les Pelicans, et sans vouloir tout excuser aux premiers, ce contexte explique certainement en bonne partie la prestation sur le parquet. Dominés, maladroits, les joueurs de Boston perdent beaucoup de ballons. Ils recolleront brièvement au score mais les Pelicans les repousseront avec une bonne adresse extérieure et s’imposeront malgré les 35 points de Kemba Walker.

Boston termine son mini road trip à Miami. L’équipe est toujours privée de Jayson Tatum, et se retrouve face à une équipe du Heat en back-to-back. C’est pourtant un match très divertissant qui se joue, avec un joli mouvement du ballon, une défense solide et une bonne adresse du cinq de départ dès les premières minutes. Stevens se tourne ensuite vers son banc et grippe quelque peu la machine, de même que la zone du Heat, mais bien portés par Gordon Hayward et Jaylen Brown, les Celtics ne perdent jamais leurs moyens, bien aidés par une excellente fin de match de Marcus Smart et de bonnes minutes de la part de Grant Williams.

Les verts rentrent ensuite à la maison pour ce qui aurait été une grosse affiche il y a un an : la venue des Warriors en ville. Le match en lui-même n’est ni particulièrement plaisant ni mauvais, les Celtics sont largement au-dessus des californiens en dépit de l’agressivité de ces derniers. On retiendra surtout l’annonce de la sélection de Tatum, 21 ans, au All-Star Game pour la première fois de sa carrière.

Les Celtics finissent la semaine avec la réception des Sixers, une rencontre riche en highlights qui a vu les locaux l’emporter facilement face à des adversaires maladroits. Jaylen Brown a montré ses progrès, tandis que Tatum et Smart se sont chargé de fêter le retour d’Al Horford au TD. Mis à part Hayward qui a manqué d’adresse, les Jays ont été appuyé par le banc, notamment Semi et Wanamaker. Une victoire qui a une saveur particulière puisqu’elle évite le sweep, mais dont il est difficile d’évaluer les enseignements au vu du match produit par les Sixers. Notons tout de même que Boston joue ces derniers temps (hormis le match contre les Pelicans et son contexte particulier) dans de bonne disposition en terme d’intensité.

Pour accéder aux boxscores, aux highlights, aux étoiles attribuées par celticsfr et à un petit récapitulatif de la rencontre, cliquez sur chaque match.

(0h00)
Smoothie King Center

Maillot: STATEMENT
(1h30)
American Airlines Arena

Maillot: ICON
(2h00)
TD Garden

Maillot: CITY
(2h30)
TD Garden

Maillot: STATEMENT

Les perfs :

Cette semaine Gordon Hayward a reçu 7 étoiles, Jaylen Brown 5 et Jayson Tatum 4. Kemba (3), Smart (2), Theis (2) et Grant Williams (1) ont aussi été récompensé.

Hayward aura livré une bonne semaine, avec en point d’orgue son match contre Miami lors duquel il a mené les Celtics à la victoire. Performance convaincante face à un gros de l’Est et importante avec l’absence de Tatum. En revanche, il est complètement passé à côté contre Phila, en l’absence de Kemba, cela aurait pu coûter cher. Il n’aura réussi qu’un tir, le plus dur tenté… Malgré ce match affreux, il boucle sa semaine avec 20 points en 50/40/90, mais avec 2.3 balles perdues pour 2 passes.

Jaylen a glané ses étoiles lors des deux grosses affiches de la semaine, à Miami il a très bien épaulé Hayward grâce à son adresse. Lorsqu’il est agressif il est une option offensive importante pour l’équipe, et cela s’est senti contre les Sixers, maladroit à distance, il a montré les progrès de son handle. Appui de Tatum en première mi-temps, il a pris le match à son compte en seconde mi-temps. Il termine sa semaine en 23/5/2 pour 4 ballons perdus, et une adresse en 54/29/76 (son % à 3 points souffre du 1/10 de la nuit dernière).

Jayson Tatum boucle sa semaine avec 22 points de moyenne, en 42/36/81. Il a souligné ses 10 lancers francs tentés hier soir, jugeant que la provocation de faute est indispensable pour passer un cap supplémentaire. Il aura assumé son statut de All Star contre Phila aussi bien en attaque qu’en défense.

Kemba a tenu son rang dimanche, et s’il était absent contre Phila, il n’a pas été adroit sur les deux autres matchs de la semaine. Il boucle sa semaine en 21/4/5, avec des pourcentages autour des 30%, pas exceptionnel donc.

Marcus Smart n’est pas toujours adroit, même s’il s’est beaucoup amélioré, mais son apport n’est plus à prouver quelque soit son rendement offensif. Il sait quand il doit se montrer, notamment dans le clutch. Contre Miami, et comme son compère de la ligne arrière, il a retrouvé une adresse à distance lorsqu’il le fallait.

Daniel Theis a récupéré 2 étoiles contre les Pelicans, avec 15 points et 9 rebonds, mais n’aura pas été transcendant cette semaine, il termine sa semaine en 8 points, 8 rebonds. Contre Miami, s’il signe un double double, mais paradoxalement n’aura pas vraiment pesé autant sur le match qu’il aurait pu. D’une part il a souffert face à Adebayo, et d’autre part il a eu des problèmes de fautes.

Grant Williams est bien intégré à la rotation, il apporte des deux côtés du terrain, et il a cette capacité à arracher des rebonds offensifs (8/18 rebonds cette semaine) dans les bons moments, notamment en fin de match contre Miami.

Wanamaker a livré un bon match contre Philadelphie, où il apparaît comme un facteur X et compense le manque offensif de Gordon Hayward. Semi Ojeleye semble a réalisé des performances intéressantes contre Miami et Phila. Son cas divise à la rédaction, mais il montre une agressivité vers le cercle qui lui offre des lancers. Il affiche 7 points de moyenne, pour 64% d’adresse globale, un affreux 28% à distance (contre 36% cette saison, son career high) mais 9/9 aux lancers.

L’actu :

Jayson Tatum nommé All-Star !

Pour la première fois de sa jeune carrière, Jayson Tatum a été sélectionné par les coaches de la ligue pour prendre part au All-Star Game. Il rejoindra son coéquipier Kemba Walker.

Affichant des moyennes de 21,5 points, 6,9 rebonds, 2,9 assists, 1,4 interception et presque 1 contre par match (que des records en carrière), Tatum obtient donc un nouveau statut du haut de ses 21 ans seulement.

« C’est une bénédiction, je suis très reconnaissant. Pour ma troisième année, devenir All-Star, c’est quelque chose d’irréel. Je suis simplement très excité de réaliser un rêve. »

Une nouvelle qui vient certainement mettre du baume au cœur de Tatum, très marqué par la disparition soudaine de l’idole absolue de sa jeunesse, Kobe Bryant.

Interrogé sur sa réaction suite à cette grande nouvelle, Tatum a dit :

« Je voulais pleurer, mais je n’ai pas réussi. Je risque de pleurer tout à l’heure par contre. »

Lorsqu’il avait 8 ans, sa mère avait mis de côté de quoi l’emmener au All-Star Weekend. Pas suffisamment pour assister au All-Star Game, mais de quoi assister à divers événements en marge.

« Pendant tout le weekend, je n’arrêtais pas de me dire qu’un jour j’y serai. C’est un de mes meilleurs souvenirs. »

Il avait pu rencontrer Dwyane Wade, essayer les chaussures de Yao Ming, et avait reçu une veste de Kobe Bryant. Désormais, il est l’un des leurs.

Jaylen Brown, longtemps en concurrence avec Tatum pour cet honneur, n’a en revanche pas été choisi.

« J’utilise tout ce que je peux comme source de motivation. C’est OK. Je vais continuer à bosser, me préparer pour les playoffs, ça c’est une scène sur laquelle je veux briller. Je ne suis pas déçu. Je sais qu’ils ont dû choisir parmi beaucoup de gars, beaucoup font de bonnes saisons. À moi de continuer de me préparer mentalement, à me préparer pour les playoffs, tout ça, prendre de bonnes habitudes. »

Leur entraîneur a en tout cas des paroles réconfortantes :

« On ne se prend pas vraiment la tête avec les votes, c’est subjectif. Ce qui compte, c’est comment tu joues. Ils ont tous les deux joué si bien, c’est génial qu’ils aient été dans la conversation, et dommage qu’ils n’y soient pas tous les deux. Mais pour nous, ils sont tous les deux nos All-Stars. On est ravis de pouvoir nous appuyer sur eux. »

En vrac :
  • Pour ce mois de janvier qui s’annonçait délicat (16 matchs en 28 jours), les Celtics s’en sont pas trop mal tirés puisqu’ils affichent un bilan de 9-7. C’est sûr que c’est moins bien que le 10-4 de novembre et que le 10-3 de décembre, mais on prend.
  • Brad Wanamaker a sans doute dunké pour la première fois en NBA contre Philadelphie.
  • Carsen Edwards a inscrit 41 points en G League.
  • Marcus Smart pense que Jaylen Brown aurait dû être All Star. Brown ne s’estime pas volé, et compte utiliser le All Star Break pour prendre des vacances, se reposer pour arriver prêt en play off.
  • Après cette période intense, les Celtics sont désormais 3ème au classement avec 1.5 matchs de retard sur Toronto et 2,5 matchs d’avance sur les Pacers mais avec le même bilan que le Heat.

La semaine prochaine :

Ouf ! Le mois de janvier est terminé, on va pouvoir peut-être souffler un peu. Trois rencontres très abordables cette semaine vont en offrir l’opportunité aux Celtics.

Semaine 16

DateLocalHeure/RésultatVisiteurHeure française Maillot
1h30 ICON
1h30 ASSOCIATION
1h30 ASSOCIATION

Article rédigé par Léo Hurlin