Jaylen Brown : « Je suis en bien meilleure forme physique »

Deuxième partie de l’interview de Jaylen Brown par The Undefeated dans laquelle il aborde ses attentes pour la saison prochaine et sa condition physique, la première partie centrée sur les mouvements sociaux aux États-Unis est à retrouver ici.

Qu’attends-tu des Celtics pour la saison à venir ?

Simplement jouer au basket, s’amuser, jouer. Il suffit de jouer. C’est tout. Pas de pression. Sans vouloir être désagréable, gardez le bruit qui vient des médias hors du vestiaire, simplement se concentrer sur le basket. Je pense que parfois, surtout dans certaines franchises, vous commencez à dire des choses dans les médias, ça grossit et ça prend des proportions énormes en interne. Cela peut être quelque chose d’insignifiant qui peut-être résolu, mais si les médias s’en emparent tout le monde va être agacé car ils ne savent pas quelle réponse y apporter. Les entraineurs doivent répondre à des questions là-dessus, on doit répondre à des questions là-dessus quand on vient à l’entrainement.

Qu’est-ce que toi et Jayson Tatum devez faire pour amener la franchise au niveau supérieur ?

Ça ne sera pas que moi et JT. On va avoir besoin de tout le monde : Marcus Smart, Rob Williams, Al [Horford]. Tout ceux qui vont contribuer. Ça ne peut pas être que moi et JT. Je sais que nous sommes ceux qui sont le plus mis en avant dans les médias, mais ça devra être un effort collectif, et de la franchise et des entraineurs. On est tous en train d’apporter une nouvelle culture, en dehors et sur le parquet. Il faut que tout le monde soit impliqué. Si c’est juste moi et JT ça ne marchera pas.

Qu’as-tu fait pour améliorer ton jeu cet été ? Ou sur quoi as-tu travaillé en priorité ?

J’ai surtout fait en sorte de guérir, et j’ai travaillé le playmaking. Je vais à coup sûr avoir plus un rôle de playmaker cette saison. Simplement jouer juste et responsabiliser mes coéquipiers. Je veux simplement gagner des matchs. J’aborde chaque saison en essayant juste de devenir meilleur. Je suis en bien meilleure forme physique. Je suis plus athlétique que la saison dernière. J’avais des problèmes persistants aux genoux et j’espère m’en être débarrassé pour cette saison. Quelqu’un m’a dit que j’avais seulement 12 ou 15 dunks en 58 matchs, ou quelque chose comme ça. Je me dis ‘ça ne me ressemble pas’.

Retrouver ma forme physique, courir, s’amuser, devenir un playmaker et prendre plus de responsabilités. On a changé d’entraineur aussi et j’ai hâte de travailler avec lui.

À quel point était-ce dur de regarder les playoffs sans y participer ?

C’était probablement l’une des choses les plus dures que j’ai eu à faire… Me contenter de regarder. Ce sont les premiers playoffs que je rate de ma carrière, et j’attends toujours impatiemment les playoffs. Je vois ça comme le moment où le vrai basket débute. Donc, cette saison, le but c’est d’arriver à ce moment. Et ça débute maintenant.

Seras-tu prêt pour le début du training camp des Celtics ?

C’est le but. Mon poignet est en train de guérir. Certains jours sont meilleurs que d’autres. Il faut que je continue de faire des efforts et de travailler mais je suis impatient d’être au training camp. Et je suis excité d’y être avec mes coéquipiers et de commencer ce périple. J’ai été blessé longtemps donc je me considère vraiment comme prêt pour la saison. Je veux jouer. Je suis prêt.

On a recommencé très vite [la saison dernière]. Je n’ai pas réellement eu [d’intersaison]. J’étais inquiet en arrivant au camp. J’étais déjà blessé. J’ai eu une bonne saison mais mon corps a failli ne pas suivre. Je pense que cette saison sera bien meilleure à ce niveau.

À quel point es tu familier d’Ime Udoka ?

J’ai joué pour lui en équipe nationale avec Pop à la coupe du monde [en 2019]. Je le connais déjà. J’ai un bon contact avec lui et je suis content. Je suis impatient de débuter la saison.

Cet article est la traduction de la seconde partie de l’article « Jaylen Brown on why it’s important for the Celtics and NBA to hire African American head coaches« , écrit par Marc Spears pour The Undefeated.

Traduction par Hugo Geindre, relecture par Jonathan Pham.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s